GMEM Marseille

dim. 3 mai 2020
18h

Concert


Musique contemporaine

La Criée – Théâtre National de Marseille
Petit Théâtre

Ensemble C Barré, Francisco Alvarado, Giulia Lorusso, Birke Bertelsmeier

Mécanique de l’Intuition

Création
2020
Création — GMEM Marseille
Ensemble C Barré, Francisco Alvarado, Giulia Lorusso, Birke Bertelsmeier — GMEM Marseille
© Pierre Gondard
Ensemble C Barré, Francisco Alvarado, Giulia Lorusso, Birke Bertelsmeier — GMEM Marseille
© Pierre Gondard

Porté par l’Ensemble C Barré, ce concert interroge la mécanique et le vaste imaginaire sonore qui l’accompagne.

Déclinant un effectif instrumental insolite, le programme repousse les limites de l’orchestration en exploitant notamment l’électroacoustique fixée ou en temps réel, ainsi que l’intelligence artificielle.

Ces machineries mystérieuses et fascinantes, aux structures tantôt robustes et monstrueuses, tantôt bricolées et précaires, obstinées ou déréglées, gigantesques ou quantiques, organiques ou psychiques, révèlent le fonctionnement d’une mécanique profondément liée au désir, à l’éros, à l’enfance, à la mort, au système social, à l’industrie ou à la société de consommation.

Et aussi…
SAMEDI 25 AVRIL,
17H — BMVR ALCAZAR
Conversation musicale

Voix de synthèse et intelligence artificielle dans l’écriture musicale
Avec Francisco Alvarado, Sébastien Boin, Giulia Lorusso

En entrée libre
Durée 1h environ

TARIFS


Plein 10€ | Réduit 6€
Pass 16€ (incluant Barbarie — Samedi 2 mai, 20h)
Réduit Pass 6€ (sur présentation du Pass festival)

DURÉE


1h15 environ

AVEC


Sébastien Boin

direction

Ensemble C Barré

Annelise Clément, Joël Versavaud, Matthias Champon, Élodie Soulard, Claudio Bettinelli, Natalia Korsak, Thomas Keck, Eva Debonne, Cyril Dupuy, Maroussia Gentet, Marine Rodallec, Charlotte Testu

ŒUVRES DE

Francisco Alvarado

« Je ne suis qu'une voix »

Création 2020

Giulia Lorusso

« Nouvelle œuvre »

Création 2020

Francesca Verunelli

« Five Songs (Kafka’s Sirens) » 2016

Birke Bertelsmeier

« Nouvelle œuvre »

Création 2020

En co-réalisation avec La Criée - Théâtre national de Marseille

Coproduction Ensemble C Barré, gmem-CNCM-marseille, Ircam – Centre Georges Pompidou, ENS Paris-Saclay
Avec le soutien de la région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur - Carte blanche aux artistes
L’Ensemble C Barré reçoit le soutien de la Fondation Orange, la Caisse des Dépôts et la Sacem

Bar et restauration
Sur place

Five Songs (Kafka's Sirens) Francesca VERUNELLI Interview

Sébastien Boin (FR)

Sébastien Boin, né en 1984, commence l’apprentissage de la musique par la guitare classique dans les classes de Philippe Azoulay et d’Alexandre Boulanger. Au CNRR de Marseille, il se forme à la musique de chambre et à l’écriture avant de se tourner résolument vers la direction d’orchestre. Il sort du conservatoire en 2007 avec un premier prix à l’unanimité dans la classe de direction de Roland Hayrabedian.
Il poursuit ses études en entrant en Musicologie à la Sorbonne (Paris IV), tout en complétant sa formation dans plusieurs classes d’interprétation et projets de direction organisés par l’ARIAM Ile de France. Il collabore parallèlement avec le Chœur de Radio France, le Chœur Contemporain, l’Orchestre de chambre européen AME, l’Orchestre des Jeunes de Méditerranée, avant d’être invité régulièrement par l’Orchestre Philharmonique de Radio France comme cithariste. En 2013 il est sélectionné comme chef d’orchestre pour participer à l’Académie Internationale de l’Ensemble Modern en Autriche.
En 2009, à 24 ans, il est invité par Matthias Brauer à préparer le Chœur de Radio France pour la création du Requiem de Thierry Lancino. Il est désormais accueilli régulièrement pour de nouvelles productions. Parmi elles figurent notamment Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas (Salle Pleyel – 2011), Le Mandarin Merveilleux de Bartók (Festival Présences 2012), El Beso, création de Florent Motsch (Alla Breve – 2012) ou la création de la Missa Brevissima de Philippe Bodin (Alla Breve – 2014), pour lesquelles il travaille avec Jean Deroyer, Susanna Mälkki, Tito Ceccherini, Eliahu Inbal et Mikko Franck. En 2015 Sébastien Boin prend la direction artistique et musicale du nouvel orchestre « OSAMU », orchestre symphonique de l’université d’Aix-Marseille. Il enseigne actuellement la direction musicale au CFMI d’Aix en Provence et il est régulièrement invité par l’Orchestre Régional Avignon Provence et par l’Orchestre Régional de Basse Normandie. Lors d’une tournée internationale de trois ans organisée par le Festival d’Aix, il dirige l’opéra Svadba d’Ana Sokolović.

Ensemble C Barré (FR)

C Barré, ensemble instrumental constitué et dirigé par Sébastien Boin, est avant tout le fruit d’une rencontre entre 12 musiciens. Ce groupe singulier, actuellement associé au gmem-CNCM-marseille, est formé de personnalités riches, passionnées et profondément investies dans la création et la diffusion du répertoire contemporain. La prédominance des cordes pincées, ainsi que d’instruments dont l’usage n’était qu’exceptionnel il y a encore peu, est sans doute éminemment lié au parcours personnel de Sébastien Boin. À elle seule elle confère à l’ensemble une personnalité bien distincte au sein du paysage musical d’aujourd’hui. L’esprit de cette formation déjà si caractéristique (clarinette, saxophone, trompette, percussions, accordéon, mandoline, guitare, harpe, cymbalum, claviers, violoncelle et contrebasse), s’enrichit encore du dynamisme et de la soif d’expérimentation de ses musiciens. Implanté à Marseille, qui est à la fois le premier port et la plus ancienne ville de France, il est aisé de remarquer l’attachement régulier de C Barré envers les compositeurs issus du bassin méditerranéen. Désireux de partager la musique d’aujourd’hui avec le plus grand nombre et au plus haut degré d’exigence artistique, l’ensemble engage de profonds et ambitieux programmes de médiation et de transmission autour de chacun de ses concerts et spectacles. Ces dernières années l’Ensemble C Barré s’est notamment produit au Festival d’Île de France, à Radio France, au Festival de Marseille, au Festival Les Musiques, au Grand Théâtre de Provence, à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, au Théâtre de La Criée ainsi qu’au Silo (Marseille), avec des chorégraphes et compagnies de danse tels que Johanne Saunier, Michel Kelemenis, le Nederlands Dans Theater et Bill T. Jones / Arnie Zane Dance Company New York. L’Ensemble C Barré est soutenu par ses mécènes, la Caisse des Dépôts et la Fondation Orange.

Francisco Alvarado (CL-ES)

Le travail de Francisco Alvarado est marqué par l’exploration du timbre à travers de la manipulation et de l’instrumentation de sons complexes que, variés et transformés, se projettent dans le temps essayant de constituer un discours musical poétique et vivant. L’intégration de l’espace scénique et le corps des interprètes entant que paramètres perceptifs, l’utilisation de l’électronique comme une extension des sonorités des instruments ou l’exploration de passerelles entre la partition écrite et l’improvisation, sont les lignes directrices de sa démarche musicale. Il a étudié la composition à l’Universidad Católica de Chile, puis au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris, dans la classe de Stefano Gervasoni. La rencontre avec Gervasoni, ainsi qu’avec d’autres compositeurs comme Alberto Posadas, Philippe Manoury, Hèctor Parra ou Brian Ferneyhough, ont été très importantes pour façonner un langage personnel et un projet musical original. Entre 2013 et 2015 il suit les formations Cursus 1 & 2 de l’Ircam, à Paris. Il collabore régulièrement avec des artistes de sa génération, concevant des projets qui rejoignent des questions communes. Il a travaillé avec Florentin Ginot, Angèle Chemin, Marie-Claudine Papadopoulos, Carlos Franklin, Standardmodell, Achtung, les ensembles C Barré, Linéa, Maja et la compagnie de théâtre La Phenomena, entre autres. Il a été lauréat de l’Académie du Festival Musica et a reçu le prix CMDC à l’académie INJUVE, à Madrid. Ces pièces ont été commandées par la Fondation Royaumont, le quatuor Diotima, le Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris, le Festival Messiaen, l’ensemble United Instruments of Lucilin, le Ministère de la Culture et de la Communication de France, l’Ensemble C Barré, le gmem-CNCM-marseille, l’Ircam et le Festival Musica. Il a été artiste en résidence de la Fondation Camargo à Cassis en 2017 et de l’ensemble Lucilin, l’ExperimentalStudio de la SWR et le gmem-CNCM-marseille en 2019.

Birke Bertelsmeier (DE)

Birke Bertelsmeier a étudié le piano avec Pavel Gililov à la Musikhochschule de Cologne ainsi que la composition avec Wolfgang Rihm à la Musikhochschule de Karlsruhe. Ses compositions ont notamment été jouées par le Quatuor Arditi, Tabea Zimmermann, Christoph Eschenbach (avec le Bamberger Symphoniker) et l’Ensemble Modern. Elle est l’invitée de festivals comme la Biennale de Munich, les Wittener Tage für Neue Musik ou le Printemps de Heidelberg. En 2012, elle obtient le Prix Schneider-Schott et est boursière de l’Académie internationale de l’Ensemble Modern. En 2013, elle est pensionnaire de la Villa Massimo à Rome où elle écrit un opéra d’après Querelle de Jean Genet qui fut créé au Deutsche Oper Berlin en juin 2014. En 2015, elle gagne le Prix de composition Ernst von Siemens. Birke est actuellement pensionnaire à la Villa Concordia à Bamberg.

Giulia Lorusso (IT)

Giulia Lorusso étudie le piano puis la composition avec Alessandro Solbiati au Conservatoire de Milan où elle obtient sa licence en 2014. En 2015, elle étudie l’orchestration et l’analyse avec Allain Gaussin puis elle suit le Cursus de composition et d’informatique musicale de l’Ircam sous la supervision de Hèctor Parra. La même année, elle intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en Master dans la classe de composition de Frédéric Durieux, et les classes de composition électroacoustique de Yan Maresz et Luis Naón.

Elle participe, pour l’année 2019-2020 au programme de Recherche Artistique de l’Ircam avec un projet focalisé sur les aspects génératifs de l’Intelligence Artificielle appliquée au son.

Sa musique a été interprétée par le Quartetto Prometeo, l’Ensemble Nikel, le KNM ensemble, le mdi Ensemble, le Distractfold Ensemble, le Divertimento Ensemble, l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles et les solistes de l’Ensemble Intercontemporain. Giulia Lorusso a reçu des commandes de la Fondation Spinola-Banna (Tourin, Italie), de Radio-France, ProQuartet, du Bludenzer Tage zeitgemäßer Musik (Bludenz, Austria) avec le soutien de la Fondation Ernst von Siemens.
Ses pièces ont été programmées dans plusieurs festivals, comme le Festival Milano Musica, Festival Manifeste- Ircam, Tzlil Meudcan Festival (Tel Aviv), Bludenzer Tage zeitgemäßer Musik, Forum Tactus for young composers (Bruxelles).

LIEU

La Criée – Théâtre National de Marseille

Petit Théâtre 30, Quai de Rive Neuve
13007 Marseille


ACCÈS

Métro Ligne 1 : Arrêt vieux-port
Bus Lignes 82, 82S, 83, 583 :
Théâtre La Criée
Voiture : Parking Vieux-Port La Criée Indigo