GMEM Marseille

Matins Sonnants

dim. 13 mai 2018
11h

Concert


Alto et voix

Opéra de Marseille
(Foyer Ernest Reyer)

Laurent Camatte, Elise Chauvin

Aux sons des mots tabous

Laurent Camatte, Elise Chauvin — GMEM Marseille
© Pixabay
Laurent Camatte, Elise Chauvin — GMEM Marseille
 

Aux sons des mots tabous cherche à entremêler la musique des mots et le timbre de l’alto dans une perspective artistique singulière. Un programme à l’expressivité charnelle, qui convie à la fois le goût pour l’éclectisme, l’ouverture musicale, l’exploration de la délicatesse et de la modernité.
Le compositeur Giacinto Scelsi nous égare par cette manière inouïe avec laquelle il révèle la voix à elle-même, cette voix initiale, fondamentale, qui nous uni au temps et à la mémoire.
Fascination du timbre, l’alto joue à son tour de toutes les couleurs dont il dispose dans Dressing Viola de Ricardo Nillni comme pour suggérer à l’auditeur la voie d’un imaginaire sonore à suivre. Le timbre comme essence. Le mot peut naître…
À travers cette union rare, Elise Chauvin et Laurent Camatte souhaitent montrer que le sonore et le sensible sont toujours perméables et susceptibles d’ouvrir de nouveaux espaces qu’il importe de laisser s’exprimer.

TARIFS


Plein 10€
Réduit 6€
Réduit Pass 6€

DURÉE


1H

AVEC


Elise Chauvin

soprano

Laurent Camatte

alto

ŒUVRES DE

Ivan Fedele

« Paroles (8’)  » 2000

Giacinto Scelsi

« Song (2’30”) » 1962

Ricardo Nillni

« Dressing Viola (8’) » 2009

Betsy Jolas (extraits de poèmes de P. Reverdy)

« D’un journal d’amour (8’) » 2009

Gilles Schuehmacher (poèmes de E.E. Cummings)

« Love Songs (10’) » 2007

Michaël Levinas

« Les Lettres enlacées (14’) » 2000

Jacques Rebotier

« Je préfère les fleurs (2’30”) » 1992

EN SAVOIR +

> Laurent Camatte

> Elise Chauvin

Dans le cadre des « Matins Sonnants », En coproduction avec l’Opéra de Marseille

Laurent Camatte

Á l’issue de ses études au C.R.R. de Marseille qui le couronne de cinq Prix (Alto, Musique de chambre, Formation Musicale, Harmonie et Contrepoint), Laurent Camatte intègre le C.N.S.M de Paris et obtient un prix d’alto (1999 – classe de Bruno Pasquier), puis d’analyse musicale (2002 – classe de Michael Levinas), ainsi qu’un diplôme de Formation Supérieure. Il est également lauréat des concours internationaux d’Alto d’Epernay (1996), Jean Françaix (1998), ainsi que du Prix international Edmund Pendleton (2003).
Son intérêt précoce pour la musique contemporaine lui vaut d’être très tôt remarqué par Georges Bœuf et Raoul Lay et d’être ainsi Alto-solo de l’ensemble Télémaque de 1993 à 1999. Paul Méfano l’invite par la suite à intégrer l’ensemble 2e2m dont il est soliste de 1999 à 2008. C’est depuis cette époque qu’il est soliste dans plusieurs ensembles aussi prestigieux que l’InterContemporain – avec lequel, en particulier, il joue Eclat-multiples de Pierre Boulez sous la direction de l’auteur–, l’ensemble TM+, Musicatreize, ou encore l’orchestre de chambre Pelléas dont il est un des membre fondateur. Laurent Camatte est Alto-solo de l’ensemble Multilatérale depuis 2005.
En relation privilégiée avec de nombreux compositeurs, György Kurtág (Hommage à R. Schumann, Paris, Ircam, 2001), Martin Matalon (Trace II, pour Alto Solo et électronique, avec l’Ircam, à Paris et en Espagne), Michaël Levinas (Lettres enlacées, pour Alto Solo)…, plusieurs d’entre eux écrivent pour lui : Frédéric Martin (Concerto pour Alto et ensemble), Gilles Schuehmacher ou encore Jacques Lenot, lequel lui dédie quatre œuvres, dont la plus vaste, Erinnern als Abwesenheit pour alto solo et orchestre, a été créée puis enregistrée à l’Ircam en 2010 par l’ensemble Multilatérale sous la direction de Jean Deroyer.
Son étroite collaboration avec Betsy Jolas, marquée par plusieurs créations – Well Met 04 (Printemps des Arts 2005), sur Do et Femme en son jardin (Péniche-Opéra 2010) – est magnifiée par une dédicace: Rhut wohl (Aix-en-Provence 2011).
Parallèlement à ses activités de concertiste et de chambriste, le double profil d’Altiste et d’Analyste de Laurent Camatte le sollicite comme invité régulier de l’émission « l’Atelier du musicien » de Jean-Pierre Derrien sur France Musique, dans laquelle il illustre bon nombre d’œuvres majeures du répertoire pour Alto, que ce soit en solo ou avec des pianistes tels que Nicolas Angelich, Jonas Vitaud ou encore Jérôme Ducros.
Figurent parmi ses enregistrements principaux : Troisième Round et Turbulences de Bruno Mantovani (TM+, L. Cuniot – Aeon 2003) ; Trio à cordes et Quintette avec Clarinette de Betsy Jolas (Accroche note – Accord 2006) ; Micromégas de Paul Méfano (2e2m, Pierre Roullier – Maguelone 2006) ; Chemins IV et Récit de Luciano Berio (Quaerendo Invenietis, Renaud Déjardin – Aeon 2007) ; Vulcano de Yann Robin (ensemble Intercontemporain, Susanna Mälkki – Kairos 2012) ; Erinnern als Abwesenheit III de Jacques Lenot (Ensemble Multilatérale, Jean Deroyer – Intrada 2012) ; B for Betsy (œuvres pour alto et piano avec Géraldine Dutroncy, piano – Hortus 2012).
laurentcamatte.com

Elise Chauvin

Elise Chauvin débute le chant à l’âge de dix ans en intégrant la Maîtrise
de Paris dirigée par Patrick Marco au CRR de Paris. Après des études de philosophie à l’université Paris 8, elle rejoint en 2006 la classe de Peggy Bouveret à l’École Normale de Musique de Paris et y obtient un Diplôme Supérieur d’Exécution soutenu par la Fondation Zaleski qui encourage son talent. Dès sa sortie, Elise Chauvin est engagée comme soliste dans de nombreuses productions, ce qui lui permet d’acquérir très vite une expérience scénique et un grand professionnalisme mais la singularité d’Elise Chauvin, c’est son éclectisme et sa grande ouverture musicale, ce qui lui permet d’interpréter des rôles très variés.
L’enthousiasme d’Elise pour le répertoire contemporain l’amène à participer avec succès à de nombreux concerts et créations mondiales, notamment pour les compositeurs Philippe Hurel et Diana Soh.
Repérée en 2010 par Alexis Forestier, Elise Chauvin démarre en parallèle une carrière de comédienne.
elisechauvin.com

LIEU

Opéra de Marseille

(Foyer Ernest Reyer) 2, Rue Molière
13001 Marseille


ACCÈS

Métro 1 : Vieux-Port
Tramway 3 : Rome Davso