GMEM Marseille

sam. 16 sept. 2017
20h

Ciné-concert


Cinéma en plein-air

Musée d’Histoire de Marseille

Louis Delluc, Christian Sebille, Alex Grillo, Filippo Vignato

Fièvre - Fr

Louis Delluc, Christian Sebille, Alex Grillo, Filippo Vignato — GMEM Marseille
"Fièvre", Louis Delluc

Dans le cadre de la 22e édition de Cinétilt – Ciné Plein-air Marseille organisé par Tilt, cette séance spéciale sera accompagnée par une création musicale inédite du gmem-CNCM-marseille, avec les musiciens Christian Sebille (électronique), Alex Grillo (vibraphone) et Filippo Vignato (trombone).

« Fièvre » est un film muet de Louis Delluc (1890-1924), réalisé en 1921, avec avec Edmond van Daele, Gaston Modot et Ève Francis.
Dans un cabaret populaire du Vieux-Port de Marseille, le patron Topinelli et sa femme Sarah remplissent les verres des matelots. Parmi ceux-ci se trouve Militis, l’amant qui avait autrefois abandonné Sarah, avant qu’elle n’épouse Topinelli. Les filles de joie accourent, l’alcool coule à flot et la fièvre monte. Les deux anciens amants « croient s’être oubliés, ils se retrouvent, calmes, mais la fièvre d’un soir de désordre réveille tous les appétits, les rêves, les rancoeurs de leurs partenaires… » (Louis Delluc)

Avant-programme :
Projection de « Marseille, Vieux-Port » de László Moholy-Nagy (France – 1929 – 10 min)
et d’images d’archives de collections privées présentant le quartier de la Bourse (montage réalisé par Claude Bossion, directeur de Cinémémoire).
En partenariat avec Cinémémoire

TARIF


entrée libre

RÉSERVATION INDISPENSABLE :
cinetilt.org/-Reservation-

DURÉE


1 heure environ / clôture des entrées 15 mn avant la séance

AVEC


Christian Sebille

électronique

Alex Grillo

vibraphone

Filippo Vignato

trombone

Co-production Musée d’Histoire de Marseille, gmem-CNCM-marseille, Cinémémoire

Christian Sebille

Nommé depuis 2012 à la direction du GMEM, Centre National de Création Musicale de Marseille, Christian Sebille exerce la double activité de directeur de structure et de compositeur.
Il se consacre dès 1983 à la musique électroacoustique qu’il étudie avec Jean Schwartz et Philippe Prévost (Ircam), puis en 1987 aux musiques mixtes au sein de la Muse en Circuit avec Luc Ferrari.
Dès 1993, il fonde à Reims Césaré, qui deviendra en 2006 Centre National de Création Musicale et dont les choix artistiques sont tournés vers l’ouverture et la rencontre des disciplines artistiques et des styles. Ainsi, il favorise une recherche sur la diversité et sur les formes nouvelles de (re) présentation de la création musicale. Le catalogue de Christian Sebille compte plus de soixante œuvres vocales, instrumentales, électroacoustiques et mixtes dont un opéra de chambre (“L’alleluiah” – George Bataille – commande d’Etat), de nombreuses pièces dédiées au théâtre ou à la chorégraphie (Jean Deloche, Nadège Mac Leay, Emmanuelle Huynh…) et une commande de l’opéra de Limoge pour orchestre, chœur, trois percussions, guitare électrique et trois voix.
De 1999 à aujourd’hui, il réalise un large cycle d’installations musicales (Série intitulée “Miniatures”) dont la onzième commandée par la ville de Dijon est particulièrement ambitieuse, tout comme la treizième conçue pour le château d’If à Marseille.
Parmi les collaborations qu’il développe, celle avec le plasticien Espagnol Francisco Ruiz De Infante donnera lieu à dix années d’échanges aboutissant à une recherche sur le rapport de l’espace plastique et sonore.
Christian Sebille développe une lutherie informatique qui lui permet de s’investir dans le champ de l’improvisation aussi bien en France qu’à l’étranger (Alex Grillo, Didier Petit, Sylvain Kassap, Pablo Cueco, Philippe Foch, Matt Bourne, Chris Sharkey, Christophe de Bezanac, Jean-Marc Montera, Miquéu Montanaro…).

Alex Grillo

Alex Grillo collabore avec des musiciens de jazz, de musiques traditionnelles ou de musiques innovantes, écrites ou improvisées, se croisant avec danseurs, comédiens, plasticiens, scientifiques, poètes. Il réalise des formes «cabaret poétique » mêlant textes et sons, sur des thèmes tels que «La Perte », « La Navigation », « Le Désert », «l’Exotisme », d’autres plus marathoniennes comme «L’Amour toute une nuit » avec la compagnie d’arts de la rue Ilotopie.
Poésie et narration s’associant très naturellement avec son travail de «mise en sons des mots », il développe projets et créations avec des écrivains et poètes francophones, notamment Nimrod, Biga, Raharimanana ou encore sa dernière création «Su e Ju», à partir des poèmes frioulans de Pier Paolo Pasolini.
Il transmet l’improvisation libre et compose pour ensembles instrumentaux, sons fixés, chœurs, chorégraphies, théâtre-musical, arts visuels, atelier de création radiophonique, livres/disques pour enfants, évènements pour l’espace public, pièces pédagogiques et gamelan javanais.

Filippo Vignato

Tromboniste, improvisateur, compositeur et arrangeur, Filippo Vignato est né dans le nord de l’Italie en 1987.
Diplômé du Conservatoire de Paris avec la plus grande distinction, il multiplie aujourd’hui les enregistrements et concerts en Italie, en Europe et en Russie, pour ses projets ou au sein de multiples formations.
Il est actif tant dans les champs du jazz et des musiques improvisées que ceux de la musique contemporaine, le free jazz ou les musiques du monde.
En septembre 2016 sort Plastic Breath, son premier abum aux côté du pianiste français Yannick Lestra au Fender Rhodes et le batteur hongrois Attila Gyarfas. Il fonde également le duo Elongate avec le pianiste Enzo Carniel, autour de la musique de Albert Mangelsdorff.
Avec le groupe Omit Five, il a reçu le prix du meilleur groupe au Barga Jazz Contest en 2011, et le prix Delle Arti 2011 du MIinistère de l’Éducation, de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur italien.
Depuis 2011, il joue dans divers projets du sarde et joueur d’instruments traditionnel Enzo Favata, parmi lesquels The New Village, avec le quartet vocal Tenores di Bitti.
En 2008, avec Frank Martino, Stefano Dallaporta et Diego Pozzan, il fonde le quintet électro-jazz Mof Quintet, avec qui il enregistre 2 albums (Embarrassing Days – 2009 et Fried Generation – 2013).
Il a joué dans un nombre important de salles et festivals en Italie et en Europe (Umbria Jazz, Venezia Jazz, Festival di Nuova Musica di Macerata, Roma Casa Del Jazz, Jazz à la Villette – Paris, Jazz sous les Pommiers – Coutances, Edinburgh Jazz Festival, Valijevo Jazz Fest – Serbie, Bimhuis – Amsterdam, entre autres), et collabore avec de nombreux musiciens tels que Giovanni Guidi, Rosa Brunello, Alfonso Santimone, Giancarlo Schiaffini, Piero Bittolo Bon, Vinko Globokar, Enzo Favata, Tommaso Cappellato, Glauco Venier, Roberto Spadoni, Gemma Farrell, Michele Corcella, Lionel and Stephane Belmondo, Enzo Carniel, Ada Montellanico, Vincent Le Quang, Hervé Sellin ou Zeno de Rossi.

"Fièvre" - Louis Delluc - extrait

LIEU

Musée d’Histoire de Marseille
2, rue Henri-Barbusse
13001 Marseille


ACCÈS

Cinéma en plein air : entrée par le portail donnant sur le jardin