GMEM Marseille

ven. 21 déc. 2018
19h30

concerts


Montévidéo
Centre de Créations Contemporaines

Peter Brötzmann & Heather Leigh, Felix Kubin

Peter Brötzmann & Heather Leigh, Felix Kubin — GMEM Marseille
© Greg_Holm
Peter Brötzmann & Heather Leigh, Felix Kubin — GMEM Marseille
Peter Brötzmann (De) & Heather Leigh (Us)

CONCERT > 19H30

PETER BRÖTZMANN (De)
HEATHER LEIGH (Us)
BRÖTZMANN / LEIGH

Fille d’un mineur américain, Heather Leigh s’est installée en Écosse, où elle sonde les latitudes mystérieuses de la pedal steel guitar avec un mélange de puissance et de sensibilité. Elle a déjà sorti deux albums en duo avec Peter Brötzmann, leur troisième opus paraîtra cette année. (arte.tv)
Capable de dynamiques et de subtilités extrêmes, le duo Peter Brötzmann (anches) et Heather Leigh (pedal steel guitar) a entamé son partenariat musical en mai 2015 au Festival Tectonics de Glasgow, en Écosse. Depuis lors, ils ont poussé leur collaboration dans un dialogue qui, selon les termes de Richard Thomas de The Wire, «crache une bombe haineuse rauque, implacable, rancunière, mordante d’acide ; un maelström ; un paysage de rêve toxique ; une collision grotesque de poumons désespérés et de métal hurlant ; une explosion Taser romantique au cœur.»

Durée : 60’ à 90′

______

CONCERT > 21H00

FELIX KUBIN (De)

Felix Kubin baigne dans la musique depuis l’âge de 8 ans. Art sonore, pièces radiophoniques, musique pour films gore, théâtre et vidéos d’animation, il fait partie de ces artistes inclassables dont la carrière particulièrement prolifique n’en fini jamais de surprendre. Oscillant entre pop futuriste, noise électroacoustique et musique contemporaine, il s’approprie les genres au point de s’élever aujourd’hui au rang de Kraftwerk et D.A.F., piliers de la musique électronique allemande. «En provocateur pop, il joue avec le réel et le fabriqué avec l’objectif de libérer les sons de leur désignation première» (INA).
Auto-proclamé artiste dadaïste, Kubin se joue des frontières entre les genres et déploie sur scène un univers post-soviétique très visuel lors de prestations uniques et déroutantes par leur sérieux. Pour REEVOX-NH, il a fouillé dans ses vieux disques pour proposer un répertoire très pointu : des pionniers de la musique électronique de la première heure comme Raymond Scott, Tom Dissevelt et Morton Subtonick et des apôtres du bruit post-industriel du département Broken Music et Circuit Bending seront de la partie. Mais ce sont surtout les tentatives musicales obscures produites dans les home-studios des générations pantouflardes du passé qui l’ont séduit, l’Art Brut de la génération post-punk.

Durée : 50’

TARIFS


TARIF SOIRÉE
8€ PRÉVENTE
10€ SUR PLACE
-
PASS REEVOX-NH 30€
5 soirées (sauf soirée samedi 15)

DURÉE


2h00

AVEC


Peter Brötzmann

saxophones, clarinettes

Heather Leigh

pedal steel guitar

-

Felix Kubin

compositeur

Soirée proposée en coproduction avec le Goethe-Institut de Marseille, dans le cadre du projet Focus Hambourg du Goethe-Institut 
Avec le soutien de Hamburg Marketing 
En partenariat avec Montévidéo - centre d’art

Heather Leigh

Fille d’un mineur de charbon, Heather Leigh prend la route très jeune et quitte sa Virginie occidentale pour rejoindre le Texas puis l’Écosse où elle réside aujourd’hui. Elle poursuit son chemin dans les vastes étendues inexplorées de la pedal steel guitare.
Son jeu atteint un équilibre rare entre le physique et le fantomatique, la force et la douceur, la chair et l’hallucinatoire. Elle superpose les sons de son instrument avec des chants choraux les rendant hypnotiques.
Au cours de ces dernières années, Leigh a tournée dans le monde entier et a sorti son album solo I Abused Animal avant de former le duo BRÖTZMANN/LEIGH avec le le musicien Peter Brötzmann avec qui ils ont sorti trois albums.

Peter Brötzmann

Né en 1941 à Remscheid, en Allemagne, Peter Brötzmann est saxophoniste et clarinettiste de jazz considéré comme l’un des musiciens les plus importants du free jazz et de la musique improvisée en Europe. Il a commencé à s’intéresser à la peinture à l’Académie des Arts de Wuppertal, mais, déçu du monde de l’art et des galeries, il se consacre à la musique d’abord de manière semi-professionnelle tout en contuant à peindre en amateur. C’est tout seul qu’il apprend la clarinette avant de se tourner vers le saxophone et de commencer à jouer du swing et du bebop. Après sa rencontre avec Kowald, il commence à jouer et expérimenter avec des musiciens de renom tels que Charles Mingus, Ornette Coleman, David Tudor ou John Cage. Il rejoint le trio avec Peter Kowald et Sven-Ake Johansson avant desortir ses premiers albums solo parmi lesquels Machine gun fait encore figure de référence.
Malgré le nombre d’albums studio et les tournées à travers le monde, Brötzmann n’a jamais lâché la pratique des arts plastiques. Il est notamment connu pour ses grandes peintures à l’huile et ses aquarelles lyriques, ainsi que pour sa grande collections d’œuvres utilisant des objets trouvés ou fabriqués.

Felix Kubin

Felix Kubin est l’un des artistes les plus prolifiques de la musique électronique. En fervent amateur de l’ère du Do It Yourslef, ses activités oscillent entre des pièces radiophoniques, la bande originale de films d’horreur et la musique de chambre. Le style de Kubin est teinté de pop dysharmonique, de noise industrielle et de musique d’avant-garde du XXe siècle. Au cours des 20 dernières années, il a sorti une grande variété d’albums et a joué dans plus de 100 festivals. Felix a commencé à composer de la musique électronique à l’âge de 12 ans avec un synthétiseur, un orgue, un clavier Casio bon marché et une boîte à rythme. Il a écrit ses propres paroles et a joué en direct sur les festivals punk et new-wave à l’âge de 14 ans. Depuis, il s’est épris de la pop expérimentale et surtout des machines de musique électronique.
Dans les années 1990, Felix se tourne vers la noise électroacoustique et forme Klangkrieg avec Tim Buhre. Le groupe a développé un style atmosphérique et cinématographique qui est devenu plus abstrait au fil des ans. De 1992 à 1994, Kubin a co-organisé des meetings politiques artistiques avec le parti communiste Dada KED et le groupe de chant Liedertafel Margot Honecker, dont les actions ont été largement couvertes par les médias. En 1998, il commence à produire de la musique pop futuriste et lance le label indépendant Gagarin Records. Depuis 2001, Felix écrit et produit des pièces radiophoniques (appelées «Hörspiele») pour les radios nationales WDR, BR, DLR, SWF et l’ORF Kunstradio de Vienne.
En plus de ses activités musicales, Felix Kubin a été invité à enseigner lors de conférences et des séminaires dans des institutions artistiques et des universités en Europe, aux États-Unis, au Canada et en Amérique du Sud.

Felix kubin
Felix kubin
Peter Brötzmann & Heather Leigh

LIEU

Montévidéo

Centre de Créations Contemporaines 3, impasse Montévidéo
13006 Marseille


ACCÈS

Métro : Ligne 1 arrêt Estrangin-Préfecture (15 minutes)
Tramway : Ligne 3 arrêt Rome-Dragon (10 minutes)
Parking : Breteuil