GMEM Marseille

sam. 22 déc. 2018
19h30

concerts


Friche La Belle de Mai – Grand Plateau

Tony Buck Solo, Tony Buck & Marseille Labo Band

Création
2018
Création — GMEM Marseille
Tony Buck Solo, Tony Buck & Marseille Labo Band — GMEM Marseille
© Svetlana Selezneva
Tony Buck Solo, Tony Buck & Marseille Labo Band — GMEM Marseille
© Pierre Gondard

CONCERT > 19H30

TONY BUCK SOLO (Aus)

Après la sortie de son album solo Unearth sur le label Room40, Tony Buck a développé une pièce multidisciplinaire éponyme.
Intégrant percussions, machines, vidéo et mouvement, Unearth explore le son et l’espace de la salle de spectacle de manière organique et méditative, tout en en développant des mondes sonores denses et dynamiques.
«Comme une pièce d’installation… comme une atmosphère plutôt qu’une performance…», à la fois une installation ambiant et une performance instrumentale solo. Poétique d’un présent en mouvement, minutieuse organisation aléatoire de l’espace.

Durée : 45′ environ

______

CONCERT > 21H00

TONY BUCK (Aus)
MARSEILLE LABO BAND (Fr)
<CREATION>

MLB (Marseille Labo Band), créé dans les années 9O et dirigé par Jean-Marc Montera, est un atelier d’improvisation à géométrie variable qui s’articule autour d’un noyau dur dont l’ancienneté est un facteur d’intégration pour les nouveaux arrivants. Depuis quelques saisons, il se met traditionnellement à la disposition d’un musicien invité qui propose à cet ensemble l’opportunité d’une autre approche, d’une autre vision de la pratique de l’improvisation, multiple par essence.
Cette année, c’est à Tony Buck, batteur australien résidant à Berlin, qu’est confiée la tâche de conduire le MLB dans les méandres de son univers musical, dans un espace ouvert où sons et publics évoluent au gré du temps et de leurs désirs.

Durée : 60’ environ

TARIFS


TARIF SOIRÉE
8€ PRÉVENTE
10€ SUR PLACE
-
PASS REEVOX-NH 30€
5 soirées (sauf soirée samedi 15)

DURÉE


2h00

AVEC


Tony Buck

batterie, percussion, installation

Marseille Labo Band

collectif

EN SAVOIR +

> Tony Buck

> Jean-Marc Montera

Soirée proposée en partenariat avec la Friche la Belle de Mai

Tony Buck

Tony Buck est considéré comme l’un des artistes les plus créatifs et aventureux d’Australie. En tant que batteur, percussionniste, improvisateur, guitariste, vidéaste et producteur, il s’est exporté à travers le monde et a participé à un large éventail de projets. Aujourd’hui, il doit sûrement sa réputation internationale en tant que membre du trio The Necks.
Mais il a aussi collaboré – en studio ou sur scène – avec des artistes tels que Jon Rose, Otomo Yoshihide, John Zorn, T. Cora, Phil Minton, Haino, Even Parker, La Machine pour le sens, Lee Ranaldo, Ne Zhdall, , Ground Zero… Il a aussi pris part à des tournées ou des enregistrements pour les groupes Kletka Red, The EX, The Exiles ou encore Corchestra…
Après des études et un début de carrière en Australie, il a passé du temps au Japon, où il a formé le groupe Peril avec Otomo Yoshihide et Kato Hideki avant de partir pour l’Europe au milieu des années 1990.
Il crée également des installations vidéo pour des performances musicales présentées à Tokyo, Belfast, Berlin, New York et Sydney.
Parmi les projets en cours, nous pouvons citer l’adaptation en solo de la musique UNEARTH en direct, incorporant installations, vidéos, tambours et guitare ; Spill avec Magda Mayas ; Transmit, un projet de guitare post-rock ; le trio new-yorkais Glacial avec David Watson et Lee Ranaldo ; Circadia avec Kim Myhr, David Stackenas et Joe Williamson ; un duo de longue date avec Axel Doerner…

Jean-Marc Montera

Guitariste français issu du rock, spécialiste de l’improvisation libre et de l’expérimentation sonore, Jean-Marc Montera utilise tout le registre des cordes amplifiées et acoustiques – résonances, percussions, distorsions, extensions et détournements en tout genre. Parmi les musiciens les plus actifs dans le champ des musiques improvisées, il multiplie depuis les années 1970 les rencontres et les contacts avec d’autres univers artistiques jusqu’à rendre de plus en plus floue la « barrière » entre les genres.
Il réalise en outre de nombreuses de collaboration avec le théâtre, Hubert Colas, Jean-Claude Berutti, Peter Palitzsch…, la danse, Odile Duboc, collectif Skalen, et les arts plastiques, Piotr Klemensiewicz, Sandy Amério, Lionel Scoccimaro, Richard Baquié…, l’image, Laure Verluise, Salvo Cuccia, José Cesarini…. Il se produit en solo et dans différentes formations, AMP (Trio de guitares, Akchoté / Montera / Pauvros), The Room (Duo avec Sophie Gonthier), Meditrio (avec les musiciens médiévistes Julien Ferrando – clavicythérium / Jean-Michel Robert – théorbe et électronique), The Invisible Ensemble (avec Famoudou Don Moyé de l’Art Ensemble of Chicago, Paul Elwood, Emmanuel Cremer, Simon Sieger, Thomas Weirich).
Il a fondé l’Ensemble d’Improvisateurs Européens autour d’Hans Koch, Thomas Lehn, Hélène Breschand, Dan Vandewalle, Lelio Giannetto, Chris Cutler et Taavi Kerikmaé. Cet ensemble est spécialisé dans l’interprétation des partitions graphiques de compositeurs du XXème siècle (Cardew, John Cage, Earl Brown…) et la commande auprès de compositeurs actuels (Pierre-Yves Macé et Annette Schlünz).
Il a également collaboré avec Fred Frith, André Jaume, Barre Phillips, Pascal Contet, Gérard Siracusa, Floros Floridis, Paul Lovens, Thruston Moore, Lee Ranaldo, Louis Sclavis, Michel Doneda, Carlos Zingaro, Ahmad Compaore, Pauline Oliveros, Christian Wolff… Il est invité pour deux concerts exceptionnels avec Sonic Youth (La Villette-Paris 2007) et Patti Smith (Fondation Cartier – Paris 2009).
Avec une trentaine d’albums au sein de différentes formations, son premier album solo, Hang Around Shouts, sort en 1995 sur le label FMP (Free Music Production). En 2011, il sort Les Anges du Péché aux côtés de Lee Ranaldo et Thruston Moore, les guitaristes de Sonic Youth, puis en 2012 le coffret 13 Impros avec Fanny Paccoud autour de treize artistes marseillais. En octobre 2013 est sorti What’s Up ? autour des femmes poètes de la Beat Generation, sur le label Signatures (Radio France).
Jean-Marc Montera est le cofondateur du GRIM (Groupe de Recherche et d’Improvisation Musicales) en 1978. Il s’associe en 1999 avec l’auteur et metteur en scène Hubert Colas, pour fonder Montévidéo, centre de créations contemporaines à Marseille. La vocation de ce centre est de créer des passerelles, d’établir une interactivité entre la musique et le théâtre sous leurs formes les plus actuelles et de multiplier les confrontations entre artistes et disciplines. En 2017 il crée le D.R.I.M département de recherche pour les musiques improvisées au sein du GMEM dont il devient l’artiste associé.

Tony Buck

LIEU

Friche La Belle de Mai – Grand Plateau
41 Rue Jobin
13003 Marseille


ACCÈS

Entrée 1 (piétons uniquement) :
41 rue Jobin - 13003 Marseille
Entrée 2 (piétons, livraisons
et parking restreint) :
12 rue François Simon - 13003 Marseille

> Bus Ligne 49 ou 52 : Belle de Mai La Friche
> Bus de nuit : Ligne 582 : Belle de Mai La Friche
départ de La Friche vers les 5 Avenues
à 21h45, 22h20, 23h10, 23h45, 0h30, 1h05

> Borne Vélo : 3321 Rue Jobin

> Tramway à 10 min à pied : Ligne 2 Longchamp