GMEM Marseille

mar. 15 mai 2018
20h

Concert


violoncelle et voix

Fondation Camargo (Cassis)

Sonia Wieder-Atherton, Anna Gianforcaro, Sarah Koné

Ici je n’ai pas vu de papillon

Création
2018
Création — GMEM Marseille
Sonia Wieder-Atherton, Anna Gianforcaro, Sarah Koné — GMEM Marseille
© Marthe Lemelle

D’après les poèmes des enfants de Terezin Ici je n’ai pas vu de papillon publiés par le Musée national juif de Prague

« Cela commencerait par le violoncelle seul. Bartók. Extraits de sa dernière œuvre, composée en 1944. Sa sonate pour violon seul, transcrite ici pour violoncelle. D’une énergie foudroyante, succession de couleurs, de danses, de virtuosité, de thèmes populaires, de chants profonds.
Anna Gianforcaro est une jeune comédienne de 18 ans. En 2016, dans le spectacle Exil que j’ai créé avec Sarah Koné, Anna a dit des poèmes des enfants de Terezin. Je la revois, portant ces poèmes. Anna est d’une force incroyable qui vous transperce.
Nous avons voulu continuer. Nous avons choisi d’autres poèmes écrits par les enfants du ghetto de Terezin. Une encre vivante contre des pulsions de mort destructrices. Des enfants de sept à douze ans. Arrachés à leur vie d’enfant.
Anna est leur voix. Et leurs poèmes dialoguent avec le violoncelle.
D’une Élégie de Stravinsky à un poème de Janacek, d’un prélude de Bach à Imago de Dusapin, d’un presto de Britten à une prière juive, nous sommes sur scène, il y a ce vent persistant. Dans les traverses. »
— Sonia Wieder-Atherton

TARIFS


Plein 13€
Réduit 10€
Réduit Pass 6€

DURÉE


1H10

AVEC


Sonia Wieder-Atherton

conception et violoncelle

Anna Gianforcaro

voix

Sarah Koné

collaboration à la conception

ŒUVRES DE

Sonia Wieder-Atherton

« Traduction et arrangements Prière juive (4’) »

Jean-Sébastien Bach

« Suites 1 et 6, extraits (10’) » 1724

György Kurtág

« Pilinszky János : Gérard de Nerval  (3’) » 1986

Igor Stravinsky

« Élegie (6’) » 1944

Benjamin Britten

« Moto Perpetuo, Suite n°3, extrait (5’) » 1971

Boris Tchaïkovsky

« Aria - Suite pour violoncelle, extrait ( 6’) » 1960

Pascal Dusapin

« Imago (5’) » 2004

Béla Bartók

« Mélodia Adagio - sonate pour violon (6’) » 1944

EN SAVOIR +

> Sonia Wieder-Atherton

>

>

En partenariat avec la Fondation Camargo

Sonia Wieder-Atherton

Sonia Wieder-Atherton a toujours fait de la musique une langue ouverte sur le monde.
Cette recherche l’a menée au fil du temps d’un répertoire à l’autre, de découverte en découverte. Dans une exploration permanente.
Elle est née à San Francisco d’une mère d’origine roumaine et d’un père américain. Elle a grandi à New York puis à Paris.
A Paris, elle entre au Conservatoire National Supérieur dans la Classe de Maurice Gendron. A 19 ans, elle passe le Rideau de fer et part vivre à Moscou pour étudier avec Natalia Chakhovskaïa au Conservatoire Tchaïkovski. Elle gardera en elle de ces années russes, en plus d’un enseignement d’excellence, un rapport particulier au temps, aux histoires et aux hommes. De retour en France à 25 ans, elle devient lauréate du Concours Rostropovitch. Elle collabore avec quelques grands compositeurs contemporains, joue en soliste sous la direction de nombreux chefs. Son jeu, son style, sont immédiatement identifiables, ce qui fait d’elle une interprète rare. Ces dernières années, Sonia Wieder-Atherton conçoit et met en scène de nombreux projets : Chants juifs, Chants d’Est, Vita Monteverdi – Scelsi, Odyssée pour violoncelle et chœur imaginaire, Les Odyssées, D’Est en musique, spectacle conçu avec les images du film D’Est de Chantal Akerman, Danses Nocturnes, avec Charlotte Rampling, sur les œuvres de Benjamin Britten et de Sylvia Plath ou encore Little Girl Blue, from Nina Simone, et enfin Exil en 2017.
www.soniawiederatherton.com

Anna Gianforcaro

Anna Gianforcaro est née en 1999 à Paris.
Elle travaille les arts plastiques depuis son plus jeune âge. En 2005, elle s’inscrit au Cirque du Grand Céleste. Puis elle suit un atelier de théâtre, « Lilas en scène ».
Entre 2008 et 2011, elle effectue le doublage de films tels que Ponyo sur la falaise, Millenium, La Nuit au musée 2, ou Papa raconte.
En 2012, elle intègre la Compagnie Sans Père dans le cadre d’un atelier artistique pluridisciplinaire « La Grande Troupe », puis se professionnalise au sein de « la Petite Troupe » de la Compagnie.
En 2016, elle poursuit son apprentissage des arts de la scène au sein de la toute nouvelle Maitrise Populaire de l’Opéra Comique. Au sein de cette formation, elle pratique quotidiennement le chant choral, le théâtre, les claquettes, la danse, la formation musicale, la technique vocale et le piano. Au terme de son année, elle se produit sur la scène de la salle Favart en juin 2016 dans Annie.
En parallèle de son cursus artistique, la jeune artiste intègre l’année suivante la classe préparatoire Hypokhâgne.
En 2017, son implication artistique en tant que jeune artiste-interprète se traduit par sa participation à la création du spectacle Exil, de Sonia Wieder-Atherton et Sarah Koné, qui a été joué pour la première fois à la Philharmonie de Paris.

Sarah Koné

Sarah Koné est une artiste pluridisciplinaire. Née en 1985 à Annecy, elle a fait ses études à la Maîtrise de l’Opéra de Lyon, au Conservatoire de Lausanne puis au Conservatoire de Paris. C’est avec le projet de construire une formation d’exigence dédiée aux jeunes réunissant les disciplines du chant, de la danse et du théâtre que Sarah Koné fonde en 2008, la Compagnie Sans Père. En 2016, la Compagnie rejoint l’Opéra Comique pour devenir sa Maîtrise Populaire.

Spectacle "EXIL" > Entretien avec Sonia Wieder-Atherton

LIEU

Fondation Camargo (Cassis)
1 Avenue Maurice Jermini
13260 Cassis


ACCÈS

Train depuis Marseille : tous les jours, toutes les 30 minutes environ puis bus de la Marcouline (M1) jusqu'au centre-ville
Bus : Ligne M8 Marseille (Castellane) - Cassis (centre ville) 45 minutes
Voiture : depuis l'A50, sortie n°6 Carnoux-en-Provence, n°7 la Ciotat ou n°8 à Cassis