GMEM Marseille

Spectacle


Théâtre Musical

Journal de Bord

Alessandro Bosetti

Création
2017
Création — GMEM Marseille
Journal de Bord — GMEM Marseille
© Michela Di Savino
Journal de Bord — GMEM Marseille
© Fatima Bianchi

Le compositeur et artiste sonore Alessandro Bosetti présente un travail autobiographique. Il s’agit du journal de bord de sa mère qui, en 1978, commence un long voyage à bord d’un voilier au départ de Gibraltar jusqu’aux îles Canaries.

Ce voyage, qui va durer des années, est aussi le début de sa séparation avec sa famille et ses enfants en bas âge (le compositeur avait 3 ans). C’est une narration manuscrite divisée en vingt chapitres — un pour chaque jour de navigation — dans lesquels on parle de dauphins, de poissons volants, de tempêtes soudaines et des quarts imposés pour les tours à la barre.Le compositeur retrace l’itinéraire du journal et du voyage avec sa propre voix, en travaillant sur la frontière entre la langue parlée et le chant, mais aussi en choisissant la forme d’un monodrame lyrique inspiré par le théâtre oriental et la fiction radiophonique.

Sur scène, Alessandro Bosetti, quatre musiciens et un typographe entrelacent trois lignes directrices : l’itinéraire du voyage, le journal de bord et la voix qui le reconstitue. Cette version est une première étape d’un travail qui verra son achèvement en 2018.

« Il n’y a pas que les parfums et les saveurs qui véhiculent de façon fulgurante nos souvenirs affectifs. Souvent, sans que nous nous en rendions compte, nous confions des sensations liées à des souvenirs profonds à la spécificité d’un son. »

PROCHAINE REPRÉSENTATION :
Jeudi 18 mai 2017 / 21h au Théâtre Joliette-Minoterie
dans le cadre du festival Les Musiques

Alessandro Bosetti

Alessandro Bosetti est né à Milan en 1973. Son travail est basé sur la musicalité de la voix, du langage et des langues, explore la frontière entre le langage parlé et la musique. Ses compositions abstraites (sur disque, jouées lors de performances en public ou pour des diffusions radiophoniques) mêlent documents sonores et entretiens enregistrés, collages acoustiques et électro-acoustiques, stratégies relationnelles, pratiques instrumentales, explorations vocales et manipulations numériques.
Elles questionnent la communication orale, les aléas des processus de traduction, et l’écoute comme objet culturel, à la frontière entre anthropologie sonore et musique contemporaine.
Bosetti est l’auteur d’une série d’œuvres sonores remarquables, où l’esthétique relationnelle rencontre les méthodes de composition les plus novatrices, et a publié plus d’une dizaine de CD de sa propre musique, sans compter ses innombrables collaborations. Il est depuis 2000 une figure majeure de l’Ars Acustica, et est l’auteur d’un vaste corpus d’œuvres électroacoustiques et de compositions texte-son, notamment pour des institutions telles que WDR Studio Akustische Kunst, la Deutschland Radio ou encore le GRM, entre autres.
Des pièces comme « Il Fiore della Bocca » (Rossbin / DLR 2005) – une œuvre autour du vocalisme des personnes présentant des déficiences physiques ou mentales – ou encore « African Feedback » – qui questionne la musique expérimentale, travail collaboratif avec les habitants d’un village d’Afrique de l’Ouest (Errant Bodies Press, 2004) ont obtenu une reconnaissance internationale, et comptent désormais parmi les classiques du genre. Alessandro Bosetti a déjà présenté ses performances pleines de sensibilité en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, que ce soit en solo, à la tête de son ensemble Trophies avec Tony Buck et Kenta Nagai, en collaboration avec d’autres performers vocaux tels que Jennifer Walshe et Tomomi Adachi ou encore avec le pianiste Chris Abrahams.

Kenta Nagai

Kenta Nagai est un guitariste, artiste audiovisuel et performeur, originaire de Niigata au Japon. Son sens aigu de la physicalité se reflète dans son exploration actuelle des propriétés physiques du son et de son impact sur l’émotion humaine et sur le corps. Cet intérêt l’a conduit à de nombreuses collaborations avec des danseurs et des artistes à travers divers médias, aux États-Unis et à l’étranger.
Les travaux et les collaborations originales de Nagai ont été présentés dans des lieux et des festivals internationaux tels que Carnegie Hall (USA), Impulstanz Festival (Autriche), Movement Research Festival (USA), Roulette (USA), Smithsonian Institute (USA), Niigata Water and Land Festival Japon), et le Whitney Museum (USA).
En 2011, Nagai a fait un séjour d’une année au Japon, où il a étudié le shamisen avec le maître Tsuruzawa Asazo 5ème du nom, où il a également participé aux routines quotidiennes et aux traditions culturelles du Japon rural.

Laurent Bruttin

Laurent Bruttin est né en 1977. Il poursuit des études aux conservatoires de Genève et Paris. Passionné par tous les styles de musiques, il se consacre plus particulièrement au développement de nouvelles techniques instrumentales sur son instrument principal, la clarinette, créant un mélange entre improvisation expérimentale et composition.
L’élaboration de concepts de jeu, que ce soit en solo ou en collaboration avec des musiciens ou artistes d’influences diverses tient une place importante dans son parcours. Il conçoit également des musiques pour la danse, la performance, le théâtre, le cinéma ou la radio.
Aux côtés des musiciens Dragos tara, Benoît Moreau, Ariel Garcia et Luc Müller, il co-fonde rue du Nord, association qui a pour but la création de projets liés aux musiques expérimentales et interdisciplinaires dont l’ensemble rue du Nord est le vecteur principal. Le festival du même nom a lieu chaque année, depuis 2003, au théâtre 2.21 à Lausanne. Il est membre de l’ensemble Contrechamps depuis 2009.

Carol Robinson

Carol Robinson est une compositrice et clarinettiste franco-américaine, dont le parcours embrasse un éclectisme sans limite dédié à ses passions. Aussi à son aise dans le répertoire classique qu’avec la création contemporaine voire expérimentale, elle se produit dans les salles et festivals internationaux les plus prestigieux et collabore régulièrement avec des photographes, des plasticiens, des vidéastes, et surtout des chorégraphes.
Dernièrement, elle écrit un opéra de poche « Mr Barbe bleue » (Commande d’Etat), destiné à un ensemble baroque pour l’Opéra de Reims et cosigne « Occam Hexa II » avec Eliane Radigue, pour l’ensemble Decibel à Perth en Australie.
Sa discographie récente reflète l’ampleur de son travail : on y retrouve ses compositions comme « Billows, pour clarinettes et électronique en temps réel (« Plush »), « Laima » (« Expériences de Vol ») et « Cross-Currents » (« Shiin »). Mais on compte aussi des monographies de grands compositeurs contemporains, par exemple Giacinto Scelsi, Luigi Nono, Morton Feldman, Luciano Berio (« Mode »), Eliane Radigue (« Shiin »), Phill Niblock (« Touch »), ainsi que du rock alternatif, du jazz, ou de la musique classique (« Ayler », « Nato », « BTL » et Syrius »).

Alexandre Babel

Natif genevois, basé à Berlin, le batteur, percussionniste et compositeur Alexandre Babel est actif dans le monde classique-contemporain et dans la scène improvisée/alternative. Percussionniste titulaire du KNM – Kammerensemble Neue Musik Berlin, il est régulièrement l’invité des ensembles MusikFabrik, Schlagquartett Köln, Ensemble Modern. Il travaille étroitement avec les compositeurs Dmitri Kourlianski, Enno Poppe, Andrew Noble ou Michael Wertmueller.
Il se produit en solo et en groupe sur les cinq continents, dans des salles et festivals tels que le Carnegie Hall, Teatro Colón de Buenos Aires, Wien Modern, CWCA festival Pékin, la Biennale de Venise, Ultraschall Festival Berlin ou le Suntory Hall de Tokyo. Il crée en 2002, avec le batteur Nicolas Field, Buttercup-MetalPolish, duo qui a collaboré entre autres avec Keiji Haino, Jacques Demierre, Otomo Yoshihide, ou Anthony Pateras. Il collabore en outre avec Hans Koch, Theo Nabicht, Gaudenz Badrutt, Pierre Jodlowski et Massimo Pupillo. Babel obtient en 2005 un diplôme de soliste de percussion avec distinction à la HEM de Genève, et s’est perfectionné à la batterie à New York avec Ben Perowsky, Jeff Hirshfield et Ari Hoenig. Il donne des masterclasses à l’UdK de Berlin, à la Melbourne University, au WAAPA – Western Australian Academy for Performing Arts. En 2008, il est professeur de percussion à la HEM de Genève. Depuis 2006, en association avec le groupe Eklekto – Geneva Percussion Center, Il est concepteur et programmateur artistique du festival Batteries!

JOURNAL DE BORD - JANVIER 1978
JOURNAL DE BORD - Sortie de résidence 1 (Milan)
JOURNAL DE BORD - Sortie de résidence 2 (gmem, Marseille)

DURÉE


1H10

AVEC


Alessandro Bosetti

compositeur, musicien et artiste sonore

Kenta Nagai

guitare

Laurent Bruttin

Clarinette

Carol Robinson

Clarinette

Alexandre Babel

Percussions

À TÉLÉCHARGER

> Dossier de présentation

SPECTACLE EN ITALIEN
SOUS-TITRÉ EN FRANÇAIS

PRODUCTION ET COMMANDE MUSICALE GMEM-CNCM-MARSEILLE

COPRODUCTIONS LA MUSE EN CIRCUIT (CNCM-ALFORTVILLE), CÉSARÉ (CNCM-REIMS)