GMEM Marseille

1 — 3 nov. 18 — 20 Déc.
2017

RÉSIDENCE

Anne Gillot, Alessandro Bosetti

Création

Anne Gillot, Alessandro Bosetti — GMEM Marseille
© DR
Anne Gillot, Alessandro Bosetti — GMEM Marseille
© DR

Ces deux résidences de création de 3 jours, interviennent en préparation d’un programme de récital solo de la flûtiste
et interprète Anne Gillot.
Celle-ci a demandé au compositeur Alessandro Bosetti de collaborer à une création explorant la relation entre les instruments à vent et la voix parlée et le paradoxe de l’« interprète parlant », qui est appelé à maîtriser parallèlement son instrument et sa voix.
Le paradoxe de l’« interprète parlant » est celui d’avoir un objet d’instrument coincé dans sa bouche qui l’empêche de parler ou de chanter et veut parler ou chanter à sa place. Comment négocier ces deux voix concurrentes ? Comment négocier ces deux avec un troisième et plus implicite, celui du compositeur, chiffre ambigu entre arbitre, régulateur de trafic et facilitateur de débat ?

Bosetti et Gillot partagent une passion et une expérience communes dans la création radiophonique et voient dans le radioplay expérimental un terrain de fermentation possible sur lequel construire un langage vocal-instrumental commun.

La flûtiste à bec et clarinettiste Anne Gillot poursuit un travail autant dans la création et l’entretien du répertoire de musique contemporaine, que dans une recherche élargie autour du son et de l¹improvisation.
Flûtiste et clarinettiste, Anne Gillot est née à Lausanne en 1972. Elle accomplit ses études au Conservatoire de Lausanne, au Conservatoire de Bienne, et complète sa formation en se spécialisant dans la musique contemporaine au Conservatoire Sweelinck (Amsterdam), suivant les cours post-graduate de Walter van Hauwe pour la flûte à bec et de Harris Spaarnay pour la clarinette basse.
En 1998, elle co-fonde le Boulouris5, groupe de musique actuelle au répertoire orienté vers la musique latine, qui produira trois enregistrements, des spectacles musicaux et tournées européennes.
Elle fait également partie du duo 1+1 avec le saxophoniste Laurent Estoppey. 1+1 confronte depuis 2000, différents lieux et espaces aux sons écrits et improvisés (quatre enregistrements).
Dans le domaine de l’improvisation, elle oriente sa recherche sur l’extension du son de l’instrument par l’amplification et à l’aide de capteurs agissant comme des microscopes, notamment sur la flûte contrebasse appelée flûte Paetzold. Elle collabore avec Urs Leimgruber, Jacques Demierre, Hans Koch, Ensemble Rue du Nord, Jonas Kocher.
Parallèlement à son activité musicale, Anne Gillot travaille pour la Radio Suisse Romande Espace 2, en tant qu’animatrice et spécialiste de musique contemporaine. Elle y produit l’émission de musique contemporaine « Musique Aujourd’hui ».

Né à Milan en 1973. Le travail d’Alessandro Bosetti est basé sur la musicalité de la voix, du langage et des langues, explore la frontière entre le langage parlé et la musique. Ses compositions abstraites (sur disque, jouées lors de performances en public ou pour des diffusions radiophoniques) mêlent documents sonores et entretiens enregistrés, collages acoustiques et électro-acoustiques, stratégies relationnelles, pratiques instrumentales, explorations vocales et manipulations numériques. Un questionnement de la communication orale, des aléas des processus de traduction, et de l’écoute comme objet culturel, à la frontière entre anthropologie sonore et musique contemporaine.
Bosetti est l’auteur d’une série d’œuvres sonores remarquables, où l’esthétique relationnelle rencontre les méthodes de composition les plus novatrices, et a publié plus d’une dizaine de CD de sa propre musique, sans compter ses innombrables collaborations.
Il est depuis 2000 une figure majeure de l’Ars Acustica, et est l’auteur d’un vaste corpus d’œuvres électroacoustiques et de compositions texte-son, notamment pour des institutions telles que WDR Studio Akustische Kunst, la DeutschlandRadio ou encore le GRM, entre autres.
Des pièces comme «Il Fiore della Bocca» (Rossbin / DLR 2005) – une œuvre autour du vocalisme des personnes présentant des déficiences physiques ou mentales – ou encore «African Feedback» – qui questionne la musique expérimentale, travail collaboratif avec les habitants d’un village d’Afrique de l’Ouest (Errant Bodies Press, 2004) ont obtenu une reconnaissance internationale, et comptent désormais parmi les classiques du genre.
Alessandro Bosetti a déjà présenté ses performances pleines de sensibilité en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, que ce soit en solo, à la tête de son ensemble Trophies avec Tony Buck et Kenta Nagai, en collaboration avec d’autres performers vocaux tels que Jennifer Walshe et Tomomi Adachi ou encore avec le pianiste Chris Abrahams.

AVEC


Anne Gillot

flûte  contrebasse Paetzold

Alessandro Bosetti

compositeur