GMEM Marseille

21 — 24 nov. 2017

RÉSIDENCE

Caroline Boë

Récitons la suite

Caroline Boë — GMEM Marseille

L’accueil en résidence de Caroline Boë et de Mélanie Egger, deux jeunes diplômées d’un Master 2 « Recherche et Création en Musique et Musicologie », s’inscrit dans un partenariat entre l’Université Aix-Marseille et le gmem. Le travail présenté ici a été conçu dans un contexte universitaire, les étudiants ayant eu pour consigne d’élaborer un projet en interaction entre travail théorique et travail artistique. Cette création s’appuie donc sur un ensemble de recherches à la fois dans le domaine musicologique et dans celui des sciences humaines.

Inscrite dans une esthétique relationnelle, l’installation Récitons la suite propose au public une situation et une expérience.

C’est une installation musicale IN/OUT : un atelier d’enregistrement et un espace de diffusion spatialisée. Cette création, qui propose au public à la fois une expérience d’invention vocale et une expérience de perception à travers l’écoute, est liée à une recherche universitaire musicologique, établissant des liens entre les Récitations d’Aperghis et la théorie de Lacan sur l’inconscient «structuré comme un langage».

IN / L’atelier relationnel d’enregistrement
Le public est invité à contribuer à l’enregistrement d’une fiction musicale, à partir d’un pastiche des Récitations d’Aperghis. Après un tirage au sort dans un jeu de cartes – se référant à Stimmung de Stockhausen et à Stratégies Obliques de Brian Eno, le participant enregistre un mot ou un son vocal. Les cartes sont dessinées et rappellent le style graphique de la partition de Stripsody de Cathy Berberian. Peu importe que la personne soit musicienne ou non, le dessin donne une intention, un univers pour l’interprétation. C’est libre et ludique. C’est aussi une relation intime avec l’artiste.

Ces nouveaux éléments, riches en diversité de timbre, seront ensuite montés selon une structure aperghisienne et remixés en temps différé, après chaque séance pour être diffusés lors d’une prochaine installation. L’installation s’enrichit à chaque présentation.

OUT / L’espace lacanien de diffusion
Pendant ce temps, dans l’espace de diffusion structuré par dix haut-parleurs, est restitué le travail effectué lors des ateliers précédents. Deux trajectoires de son s’enlacent, pour figurer le schéma topologique de Lacan à propos de l’enlacement des tores de la demande et du désir. Lacan s’appuie sur ce schéma pour montrer que la demande de l’un ne correspond jamais au désir de l’autre. L’un demande à l’autre de désirer ce qu’il demande, et ce qu’il demande à l’autre de désirer n’est qu’un fantasme qu’il construit à travers une signification qu’il attribue à l’autre, c’est à dire un fantasme de lui-même, fantasme que Lacan appelle le Grand Autre.

Ainsi, deux pastiches des Récitations d’Aperghis sont diffusés en hétérophonie – en référence aux travaux de François Nicolas –, selon ces deux trajectoires lacaniennes : l’une est chantée par l’artiste et représente la demande, l’autre est chantée par les participants des installations précédentes, et représente le désir, autrement dit le Grand Autre.

Caroline Boë, compositrice, chanteuse et artiste sonore, vit et travaille à Marseille.
Elle crée des installations musicales pour des expositions d’art contemporain, avec des dispositifs multi-sources, des panneaux solaires et des détecteurs de mouvements (Paris, Marseille, Lyon, Bourges, Le Havre, Dieppe, Créteil, Poitiers).

Depuis 1987 elle compose aussi pour des films d’animation (Canal +), films documentaires (Arte, France Télévision), réalisations radiophoniques (France Culture, France Musique), pièces de théâtre (Paris, Région Haute Normandie), chorégraphies (New York, Beyrouth, Brussels, Zurich, Genève, Marseille), livres pour enfants (Casterman), etc.

Ses récentes recherches musicologiques sur le travail de Georges Aperghis mis en perspective avec les théories lacaniennes, aboutissent à cette création, mêlant pastiche, psychanalyse, et art relationnel.

AVEC


Caroline Boë

compositrice, chanteuse et artiste sonore


EN PARTENARIAT AVEC L'A.M.U.
(AIX MARSEILLE UNIVERSITÉ)
soirée de présentation du projet de fin d'études des master 2 Recherche et Création en Musique et Musicologie > vendredi 24 novembre