GMEM Marseille

6 mars — 19 avr. 2019

RÉSIDENCE

Cécile Le Prado, Habiba Effat, Kinda Hassan, Sara Kaddouri, Esthir Lemi

Escales

Cécile Le Prado, Habiba Effat, Kinda Hassan, Sara Kaddouri, Esthir Lemi — GMEM Marseille
© Galeries Lafayette

Escales est un voyage musical à travers cinq créations sonores imaginées spécifiquement pour les cabines d’essayage.

Originaires du Liban, d’égypte, de Grèce, du Maroc et de France, cinq compositrices ont été invitées à concevoir des œuvres inédites, à partir de prises de son et d’enregistrements réalisés dans une ville portuaire de leur pays d’origine. Chaque salon de cabine d’essayage équipé de haut-parleur en douche devient une véritable escale musicale et invite à l’immersion, une métaphore des rives de la Méditerranée.

Les Galeries Lafayette ont toujours fait de l’engagement dans la création, l’une de leurs valeurs fondatrices. Ses magasins agissent comme des médiateurs entre les artistes et le grand public, d’après les grands principes qui ont façonné sa naissance : « la rencontre unique de la création et du commerce pour tous ».

Espace d’intimité rare dans le tumulte des grands magasins, les cabines d’essayage deviennent le lieu propice à l’expérimentation d’œuvres sensibles.

Escales est une commande artistique des Galeries Lafayette.

VERNISSAGE
MAR. 30 AVRIL, 18H – 20h
En avant-première du Festival Les Musiques 2019
Entrée libre

INSTALLATIONS SONORES
MAR. 30 AVRIL – SAM. 18 MAI, 9H30 – 20H (SAUF DIM.)
Entrée libre

Galeries Lafayette Marseille Prado
(Cabines d’essayage des 2ème et 3ème étages)
41 boulevard Michelet, 13008 Marseille

Cécile Le Prado, Habiba Effat, Kinda Hassan, Sara Kaddouri, Esthir Lemi — GMEM Marseille
© Kinda Hassan

Kinda Hassan
artiste multimédia
Née à Beyrouth, Kinda Hassan est une artiste multimédia qui explore les champs de la vidéo et du son. Elle obtient son master en Arts visuels à l’Alba en 2007 et suit par ailleurs des formations dans plusieurs institutions telles que l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) à Paris. Elle prépare depuis septembre 2016 un Master en Design Sonore à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts du Mans. Ses travaux ont été exposés dans de nombreux festivals internationaux et différentes galeries d’art. Parallèlement à ses réalisations, elle co-fonde en 2008 la plateforme régionale de musique arabe eka3, dont elle devient la directrice exécutive au Liban jusqu’à décembre 2012.
Kinda Hassan s’est longtemps intéressée aux phénomènes d’influence exercés par la ville sur le corps des individus. Ses créations s’attachent à capturer une réalité pour la dénoncer, révélant ce qui est habituellement invisible. Au-delà du simple « enregistrement », sa démarche, de la vidéo au travail sonore, transforme et génère de nouveaux espaces de perceptions. Elle repousse les limites du documentaire jusqu’à la poésie et la fiction.
kindahassan.com

Habiba Effat
artiste sonore et écrivaine
Née en 1991 au Caire, en Égypte, Habiba Effat y vit et y travaille. Titulaire d’un BA en anglais et en littérature comparée de l’Université américaine du Caire, elle écrit régulièrement pour le journal indépendant électronique Mada Masr.

Cécile Le Prado, Habiba Effat, Kinda Hassan, Sara Kaddouri, Esthir Lemi — GMEM Marseille
M'Diq © Sara Kaddouri

Sara Kaddouri
sound designer
Du haut de ses 27 ans et ses cinq ans d’expérience dans le cinéma, la sound designer Sara Kaddouri est considérée aujourd’hui comme l’une des valeurs sûres du cinéma égyptien. En 2018, elle a été doublement récompensée, primée en février au Festival de l’Association du film du Caire, elle vient de remporter en octobre une deuxième statuette aux Arabian Cinema Awards.
Sara Kaddouri est conceptrice sonore de cinéma, mixeuse et enregistreuse sonore. Elle est née au Maroc en 1991. Elle a étudié l’ingénierie du son à l’Esav  à Marrakech, puis a poursuivi ses études pour un Master à Bruxelles à l’Insas (Institut national des arts du spectacle et des techniques de diffusion) obtenu en 2013.
Après un séjour en Belgique, elle s’est installée en Égypte pour y explorer l’industrie du cinéma. Elle a vécu au Caire pendant 3 ans et a réalisé quelques longs métrages et documentaires en tant que sound designer et mixeuse avant de déménager et vivre à Casablanca. Elle a reçu le premier prix du meilleur son de l’année 2017 en Egypte pour le film Withered Green.
Ses derniers projets sont Roses toxiques, long-métrage (2017); Sheikh Jackson, long métrage (2017); Une semaine deux jours, court métrage (2016); Little Eagles, long documentaire (2015); Dans les derniers jours de la ville, long-métrage (2014) et Anima, court métrage documentaire (2013).

Cécile Le Prado, Habiba Effat, Kinda Hassan, Sara Kaddouri, Esthir Lemi — GMEM Marseille
Patras harbor © Esthir Lemi

Esthir Lemi
artiste et compositrice
Esthir Lemi travaille sur le processus artistique et sa réalité ainsi que sur la complémentarité des formes d’art et la manière dont la technologie interfère. Ses recherches, basées sur l’haptique, s’adresse à un large public afin de créer une plateforme innovante facilement accessible aux artistes / artistes ingénieurs et au public.
Après avoir obtenu son diplôme de piano à 17 ans, Esthir Lemi a ensuite étudié l’analyse et la composition musicale (Berlin) et l’esthétique musicale occidentale (Université d’Athènes).
Elle a également suivi des études parallèles en peinture (Athens School of Beaux-arts) et multimédia (maîtrise ès arts / art, Université de Londres). Elle a reçu plusieurs bourses pour ses réalisations (IKY-School of Fine Arts), pour ses études à Berlin (bourse Onassis) et à Zurich (bourse du gouvernement suisse), ainsi que pour sa Thèse de doctorat (Fondation Propontis) et autres recherches à l’ICST de Zurich (SNF) et à l’Université de Michigan (Fulbright Schuman).
Elle a été choisie pour représenter son pays lors de nombreux événements et festivals internationaux (Bjcem 2003 et 2005, Capitale européenne 2006, Biennale d’Athènes 2011, NIME12, Innovation in Music II) en tant qu’artiste et compositeur, approfondissant ses recherches sur la perception de formes complémentaires auprès d’un large public.
esthir.info

Cécile Le Prado
compositrice
Après des études de musique électroacoustique, Cécile Le Prado s’intéresse à la composition dans l’espace, au paysage sonore  et aux multiples espaces d’écoute proposés à un “promeneur  écoutant“. Les rencontres successives avec différents  centres de recherche et de création  musicale comme l’ INA-GRM, l’IRCAM ou encore  CESARE, ont fait émerger peu à peu la prise en compte de la spatialisation du son comme paramètre d’écriture musicale. Ses installations sonores mêlent étroitement l’enregistrement du  son réel et sa transformation technologique. Elle a collaboré avec  de nombreux réalisateurs et chorégraphes. Depuis 2001, elle mène également des activités d’enseignement  concernant la conception sonore interactive  et le design sonore pour les jeux vidéos au Conservatoire des Arts et Métiers et au Cologne Game lab. Elle est  membre du laboratoire CEDRIC et la thématique de sa thèse porte sur  l’ Ecriture sonore: entre déterminisme, émergence et interactivité.

AVEC


Cécile Le Prado

compositrice

Habiba Effat

artiste sonore et écrivaine

Kinda Hassan

artiste multimédia

Sara Kaddouri

sound designer

Esthir Lemi

artiste et compositrice

COMMANDE

Commande sonore réalisée en partenariat avec le gmem-CNCM-marseille pour les cabines d’essayage du magasin Galeries Lafayette Marseille Prado