GMEM Marseille

11 avr. — 13 mai 30 Avr. — 4 Mai.
2018

RÉSIDENCE

Christian Sebille, Philippe Foch

Pétrole

Christian Sebille, Philippe Foch — GMEM Marseille
© MACAP

Lors de cette résidence de répétition, Christian Sebille et Philippe Foch prépareront le concert du 5 mai 2018 qui aura lieu au MACAP (Aix-en-Provence), dans le cadre des 1001 Nuits.

En résidence sur le pourtour de l’étang de Berre depuis un an et demi, Christian Sebille glane expériences et rencontres pour confectionner sa palette sonore dans le cadre de Pétrole, projet pluriannuel et proteiforme porté par le gmem.
Interviews d’habitants, de travailleurs ou de promeneurs, prises de sons du lycée Jean Moulin de Port de Bouc, du port ou des usines, enrichissent ces captations. C’est dans ce cadre que la rencontre avec l’association des aéromodélistes (MACAP) s’est produite, induisant l’intimité particulière du site, cousue entre l’homme et la machine.
Avec la participation du percussionniste Philippe Foch, les deux musiciens écoutent ensemble l’identité sonore des espaces, puis construisent l’instrumentarium utilisé pour le concert.
Le résultat est un dialogue entre le paysage et sa métamorphose sonore, entre les percussions et l’électronique qui les transforme, entre la réalité des sons et les volutes de leurs mouvements, en écho aux voltiges des avions et hélicoptères miniatures.
Dans le cadre des 1001 Nuits #8, organisé par GR2013, surplombant le territoire de Berre, les musiciens projetteront les sons dans les axes de la course des vents contraires.

Nommé depuis 2012 à la direction du GMEM, Centre National de Création Musicale de Marseille, Christian Sebille exerce la double activité de directeur de structure et de compositeur.
Il se consacre dès 1983 à la musique électroacoustique qu’il étudie avec Jean Schwartz et Philippe Prévost, (Ircam), puis en 1987 aux musiques mixtes au sein de la Muse en Circuit avec Luc Ferrari. En 1993, il fonde à Reims Césaré, qui deviendra en CNCM en 2006.
Le catalogue de Christian Sebille compte plus de 60 œuvres vocales, instrumentales, électroacoustiques et mixtes. Il a réalisé un large cycle d’installations musicales (Série Miniatures), dont la treizième a été conçue pour le château d’If de Marseille. Il développe une lutherie informatique qui lui permet de s’investir dans le champ de l’improvisation, et ses collaborations avec le plasticien Francisco Ruiz De Infante donnent lieu à une recherche sur le rapport de l’espace plastique et sonore.

« Mû par un désir vivace de rencontre et d’exploration, qui non seulement ne s’émousse pas mais semble au contraire s’aiguiser à mesure que le temps passe, Philippe Foch, batteur de formation, gravite depuis 30 ans à l’intérieur d’un territoire sonore intensément mouvant et, rétif à toute forme de routine ou de statuquo, ne cesse de remettre en jeu ses acquis et de réinventer son langage musical. Ce langage, dont un riche attirail percussif constitue le cœur battant, frappe d’emblée par sa tonicité rythmique et par sa vitalité organique : un langage ruminé longuement mais tout entier jaillissant dans l’ici et maintenant. »
Jerome Provencal – Mouvement

1001 Nuits
À l’occasion de l’événement culturel MP2018 Quel Amour ! , le Bureau des Guides du GR2013 vous invite à un voyage à la fois géographique, instructif et poétique dans les légendes, les mémoires et les récits de notre territoire. Venez partager 1001 NUITS sur le GR2013 du 17 février au 2 septembre 2018

AVEC


Christian Sebille

conception et électronique

Philippe Foch

percussions