GMEM Marseille

20 — 21 juin 2019

RÉSIDENCE

eRikm, Mazen Kerbaj

Fata Morgana

eRikm, Mazen Kerbaj — GMEM Marseille
© DR

Cette première rencontre est un échange entre le trompettiste libanais, Mazen Kerbaj et Erikm. Cette conjonction s’articule autour de l’expérience et de la transmission d’une mémoire du son de la guerre que Mazen a toujours connu.

Le premier temps consiste en un prélèvement d’échantillons sonores issus des transpositions des sons de la guerre, à la trompette. Dans un deuxième temps, ces objets sont répertoriés, classifiés puis transmis à l’ensemble Dédalus. L’ensemble transposera à son tour ces matériaux sur leurs instruments.

La mise en circulation de cette mémoire sonore à l’ensemble instrumental, crée une contamination par contact entre l’interprète original (l’écho, le moule) et l’interprétation augmentée (l’ensemble) soit, l’épreuve, la résonance. Au cours de cette itération mnésique, l’entropie ou la scorie (résultant de l’accident heureux), créeront à ce stade, une matrice sonore déjà transformée sur deux générations.

L’étape suivante consiste au montage d’un texte poétique natif, fait d’interviews en français et en arabe, sur la question des sons du quotidien en zone de guerre. Ce texte est la trame poétique et sonore sur laquelle l’ensemble du dispositif instrumental se déploie.

eRikm est un musicien improvisateur, compositeur et plasticien français.
Depuis son expérience première dans les arts plastiques et visuelles, il prend le risque d’échapper à toute tentative de catégorisation hâtive. Très vite considéré comme un virtuose des dispositifs électroniques et des arts sonores (1994), eRikm traverse les mondes-systèmes dits « indépendants », « institutionnels » et les territoires (France – International). Il développe une approche ouvertement prospective du médium technologique. Il conçoit des œuvres acousmatiques ou compose des musiques mixtes pour des ensembles instrumentaux. Il collabore (avec Luc Ferrari, Christian Marclay, Thurston Moore, Les percussions de Strasbourg, FM Einheit…), des œuvres transversales qui constituent une vision kaléidoscopique singulière et mettent en tension l’intime et le politique, le populaire et le savant.
www.erikm.com

Mazen Kerbaj est un dessinateur de bandes dessinées, artiste visuel et musicien libanais né à Beyrouth en 1975. Il travaille également sur des projets d’illustration et de design et enseigne à l’université américaine de Beyrouth.
Kerbaj est l’auteur de plus de 15 livres et nombre de ses nouvelles et dessins ont été publiés dans des anthologies, des journaux et des magazines. Son travail a été traduit dans plus de dix langues dans diverses publications locales et internationales. Ses peintures, dessins, vidéos, performances et installations ont été présentés dans le cadre d’expositions individuelles et collectives, dans des galeries, des musées et des foires d’art à travers le monde.
En tant que cofondateur et membre actif de MILL, l’association culturelle de la musique ayant impulsé Irtijal, un festival de musique d’improvisation à Beyrouth depuis 2001 (www.irtijal.org), et cofondateur d’Al Maslakh, premier label libanais de musique expérimentale en activité depuis 2005 (www.almaslakh.org), Mazen Kerbaj est considéré comme l’un des initiateurs et acteurs de la scène libanaise de l’improvisation libre et de la musique expérimentale.
En tant que trompettiste, que ce soit en solo ou avec des groupes durables comme le trio «A», Kerbaj repousse les limites de l’instrument et continue de développer un son personnel et un langage innovant, sur les traces de pionniers tels que Bill Dixon, Axel Dörner et Franz Hautzinger.
En 2015, Kerbaj est reçu pour une résidence d’un an au DAAD à Berlin. Il vit et travaille dans la capitale allemande depuis lors.
kerbaj.com

AVEC


eRikm

Compositeur

Mazen Kerbaj

Improvisateur


Création au Festival Les Musique 2020 / Coproduction GMEA-CNCM d'Albi et gmem-CNCM-marseille / Avec L’ensemble Dédalus dirigé par Didier Aschour