GMEM Marseille

26 — 27 avr. 2018

RÉSIDENCE

Gino Robair, Erika Sofia Sollo, Fabrizio Fenu

Trio froissé

Gino Robair, Erika Sofia Sollo, Fabrizio Fenu — GMEM Marseille
© Isabella Quaranta

La recherche du trio tourne vers une narration non-linéaire, structurée autour de mots-clés, fragments, phrases, sons et mélodies rapsodiques qui émergent comme d’un flux de conscience.
Le signifiant de chaque mot est détruit, « froissé », pour en faire un son pur, d’une langue inconnue, n’amenant pas le spectateur vers le sens littéral de l’histoire. Robair alterne les percussions et l’électronique, tant analogique que digitale, pour arriver à capturer le son de la voix d’Erika Sollo, à le renforcer avec des analogies et des contrastes le flux de ses mots. Le jeu de guitare de Fabrizio Fenu enrichit l’œuvre d’ambiances électroniques et bruitistes où viennent se placer les interventions de Sollo et Robair.

Gino Robair est un compositeur, un improvisateur, un batteur et un percussionniste américain. Dans son propre travail (en soliste et dans des ensembles d’improvisation), il joue de la percussion préparée / modifiée, du synthétiseur analogique, de l’ ebow et du piano préparé, du theremin et des objets courbés (polystyrène, cymbales personnalisées / cassées, faux daxophone, métal). Bien que Gino soit souvent appelé un musicien de jazz, il a grandi en jouant du rock et de la musique de concert. Il a enregistré avec Anthony Braxton , Tom Waits , John Butcher , LaDonna Smith , Otomo Yoshihide , Terry Riley , Lou Harrison , Eugene Chadbourne , Club Foot Orchestra , ROVA Saxophone Quartet , Birgit Ulher , Beth Custer et Fred Frith , et bien d’autres. En outre, il a joué avec John Zorn , Nina Hagen et Thinking Fellers Union Local 282 . Il est également membre fondateur du Splatter Trio et Pink Mountain.

Erika Sollo est une vocaliste improvisatrice basée à Turin (Italie). Elle évolue principalement dans les champs du jazz, des musiques improvisées et expérimentales, s’attachant à explorer la voix humaine et l’improvisation libre, en tant que soliste ou au sein d’ensembles. Elle a commencé sa carrière en tant que chanteuse de jazz contemporain alors qu’elle étudiait la musique avec des professeurs tels que Maria Pia De Vito, Diana Torto, Susanne Abbuehl, Norma Winstone, John Taylor ou Stefano Battaglia.
Elle s’est intéressé ensuite à l’expérimentation et l’improvisation libre, et a fondé le collectif Green Brötz Turin. Cette expérience l’a amené à jouer avec des artistes parmi les plus représentatifs de la scène italienne et internationale des musiques expérimentales, tels que Gino Robair, Martin Mayes, Achille Succi, Paolo Sanna, Eyvind Kang, Jessika Kenney, Patrizia Oliva, Stefano Giust, Tristan Honsinger, Francesco Cusa, Lisa Mezzacappa, Luca Pissavini, Gianni Lenoci, Emilio Gordoa, Gianni Mimmo, Walter Prati, Benedict Taylor, Viv Corringham, Angelo Contini, Nicola Guazzaloca, Tomomi Adachi, London Improvisers Orchestra… Son approche est basée sur la recherche de nouveaux sons, en explorant les possibilités de la voix de façon non conventionnelle, avec l’aide de « techniques étendues » et d’effets électroniques. Une partie de son activité est consacrée à la poésie sonore et la performance improvisée, s’appuyant sur du texte et des partitions graphiques.

Fabrizio Fenu joue de la guitare, des instruments à corde préparés et de la musique électronique. Il est membre de plusieurs collectifs de musique éimprovisée en Italie, tels que Greenbrotz, Torino Impro Ensamble ou Erica (ensable ricerca improvvisazione Cagliari). En tant que musicien de noise et musique improvisée, il a enregistré et s’est produit sur scène avec de nombreux musiciens tels que Talibam, Utku Tavil, Paolo Sanna, Luca Pissavini, Gino Robair, Famoudu Don Moye, entre autres.

AVEC


Gino Robair

batterie, percussions

Erika Sofia Sollo

voix et électronique

Fabrizio Bozzi Fenu

guitare électrique préparée