GMEM Marseille

28 mai — 1 juin 2018

RÉSIDENCE

Lucie Antunes, Yadh Elyes, Franck Berthoux

Bascules

Lucie Antunes, Yadh Elyes, Franck Berthoux — GMEM Marseille
© Gregoire Edouard
Lucie Antunes, Yadh Elyes, Franck Berthoux — GMEM Marseille
© Patrick Pearson
Lucie Antunes, Yadh Elyes, Franck Berthoux — GMEM Marseille
© DR
Lucie Antunes, Yadh Elyes, Franck Berthoux — GMEM Marseille
© Sylvie Antune

Lors de cette résidence, Lucie Antunes, Yadh Elyes et Franck Berthoux s’attarderont sur la partie sonore Bascules.

Que faisons-nous de nos chutes ? Comment regardons-nous les accidentés de la vie, ceux qui sombrent et qui se redressent ? Et ceux qui font l’un sans pouvoir faire l’autre…?
Bascules refusera que triomphe en nos intimités l’idéologie du fatalisme. Permettra de vérifier que nos émotions ne sont pas erronées. S’attachera à porter un regard attentif aux traces sensibles que laissent les épreuves, dans une vision hantée par un passé tragique encore proche. Sera un hymne à l’espoir qui vibre…

Le point de départ de ce spectacle est mon souhait d’aborder le thème du « borderline ».
Aujourd’hui tout le monde peut être « border », c’est même devenu un terme branché, voire à la mode, alors qu’il recoupe des réalités bien diverses de la maladie mentale à la colère non maîtrisée. 
En mettant en scène trois artistes, dont moi, je souhaite questionner la facilité avec laquelle on peut se laisser dépasser.
Que se passe-t-il dans notre tête lorsque l’on perd le contrôle de ses émotions ? Quand le fil se casse et que l’on « pète les plombs » ?
Je souhaite aussi évoquer de manière sensible et poétique, la renaissance, les moments où ces personnes se redressent. Les « effets bascule », les bascules…
Lucie Antunes

Bascules / Sirènes et midi net (Marseille) / mars 2018

Après ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon, Lucie Antunes obtient plusieurs prix et aides telles que la bourse Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation ou la bourse « Déclics Jeunes » de la Fondation de France. En 2013, elle est admise en résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris pour la création de ses spectacles. Elle se produit en tant que batteuse et percussionniste depuis quelques années accompagnant des groupes comme Moodoïd, Aquaserge ou Yuksek.

Yadh Elyes, oudiste et compositeur, a 25 ans de carrière. Il tourne en tant que soliste mais a également accompagné des musiciens de jazz tels que Joël Allouche, Philip Catherine, Gianluigi Trovesi, Philippe Aerts, Pierre Vaiana ou encore Tony Overwater.
Entre 2002 et 2012, il obtient plusieurs aides à la création, en tant que compositeur, dont deux résidences à la Cité Internationale des Arts de Paris ainsi que la bourse Rachel Lumsden. Il enregistre actuellement un album solo, premier d’une trilogie solo/duo/trio.

AVEC


Lucie Antunes

conception, direction artistique et musiques, percussions

Yadh Elyes

oud

Franck Berthoux

Ingénieur du son


Une production de l’association Joao et de La Muse en circuit, Centre National de Création Musicale
En coproduction avec : le Théâtre de Vanves, Scène conventionnée ; Le Lieu Unique, Scène nationale de Nantes ; Le Théâtre de Cornouaille, Scène nationale de Quimper ; le Théâtre des Quatre saisons, Scène conventionnée de Gradignan; Lieux publics, Centre national de création en espace public de Marseille ; le GMEM, Centre National de Création Musicale de Marseille
Avec l’aide de la SACD au titre du dispositif des musiques de scène, du CNV au titre du dispositif de l’aide à la résidence au théâtre de Vanves et de la Drac Ile de France (aide au projet)
Avec le soutien à la résidence du Plus petit cirque du monde, Centre des arts du cirque et de Tandem, scène nationale Arras-Douai