GMEM Marseille

1 — 8 juil. 2018

RÉSIDENCE

Mathilde Monfreux, David Merlo, Lauriane Houbey, Clémence Diény, Mickaël Brand, Blandine Pinon

Grande Ourse

Mathilde Monfreux, David Merlo, Lauriane Houbey, Clémence Diény, Mickaël Brand, Blandine Pinon — GMEM Marseille

UN CONTE & UNE CRÉATION CHORÉGRAPHIQUE
La Grande Ours est le projet d’une pièce chorégraphique inspirée du conte Hors du lycée, extrait de l’ouvrage Sang et stupre au lycée de Kathy Acker.

HORS DU LYCÉE • LE CONTE DE L’OURS
Ce conte est merveilleux. Ce conte est trouble. Ce conte est cruel.
Ce conte dit des vérités.
Ce conte n’est peut-être pas un conte pour enfant, mais il y a quelque chose qui parle «à partir» de l’Enfance.
Les couleurs, les odeurs, les bruits. Ce conte est sensuel.
Les héros ne sont pas ceux qu’on pensait.
Chatte, qui semble être au départ le personnage principal disparaît.
Monstre, n’a pas de genre.
Ours, le méchant, est finalement celui qui nous attendrit.
Souris, trahit.
Tous s’enroulent en une grosse boule qui tourne sur elle-même et l’on ne sait plus qui est qui.
Les identités disparaissent.
Reste l’énergie.
Ou le néant.

La Grande Ours est un projet chorégraphique minimal, réunissant les éclats d’une recherche de deux ans. Ce sera une pièce écrite spécifiquement pour le plateau. L’enjeu est de faire se rencontrer un univers littéraire avec un univers chorégraphique à la fois du point de vue structurel, onirique, et politique.
Ce conte suit une dramaturgie classique, proche de celles des transes chamaniques. A l’image de cet Ours qui doit faire aveu d’impuissance, l’Homme est invité à reconsidérer sa volonté de pouvoir, sa manière d’agir sur le monde. Mettre en avant une écriture chorégraphique organique et poétique est une façon de redonner à l’Homme une matérialité première, et par là même questionner son redevenir matière.

Objectifs de la résidence :
Affinage de la relation musique- danse dans le Module.
Continuation de la création musique pour David Merlo + Enregistrements en studio d’enregistrements.
Travail d’enregistrements sonores voix dans le studio d’enregistrements.

Coproduction
KLAP – Maison pour la danse à Marseille (13)
3 BIS F – Lieu d’arts contemporains à Aix-en-Provence (13)
REGARDS ET MOUVEMENTS – « SUPERSTRAT », Lieu de fabrique à St Bonnet-le-Château (42)

Partenariats
EMMETROP – Lieu de promotion de la création contemporaine à Bourges (18)
MÉNAGERIE DE VERRE – dans le cadre des Studios Lab à Paris (75)

AVEC


Mathilde Monfreux

chorégraphie

Lauriane Houbey

récit

David Merlo

composition musicale

Clémence Diény, Mickaël Brand, Blandine Pinon en alternance avec Mathilde Monfreux

danse

Blandine Pinon

assistante

Antonija Livingstone

Conseil extérieur

Christophe Cardoen

Création lumière