GMEM Marseille

19 — 23 nov. 2018

RÉSIDENCE

Nathalie Negro

Le Banquet des sources

Nathalie Negro — GMEM Marseille

Deux temps de travail pour cette résidence afin de promouvoir la diffusion, et d’enrichir la communication digitale de PIANOANDCO. Le réalisateur sonore est Olivier Stalla.

Le Banquet des Sources
Nathalie Négro – piano / Bruno Allary – guitare saz / Sylvie Paz voix.

Une rencontre audacieuse pour ces 3 musiciens qui puisent l’inspiration aux sources de leurs univers musicaux respectifs.
Un piano préparé sur un texte du livre vermeil de Montserrat (XIV ème siècle) des palmas sur une danse de Mompou, une guitare électrique sur une gnossienne de Satie, une voix scandée sur une folksong de Bério…

Solo de la pianiste Nathalie Négro
Un solo qui croise musique écrite et musique improvisée.
Le piano est également préparé pour se rapprocher au mieux des sonorités des percussions et des instruments de l’autre rive de la méditerranée comme le Kanoun ou le Santour.

 

PIANOANDCO est une structure de production initiée en 2003 par la pianiste Nathalie Négro. La création musicale contemporaine constitue l’axe artistique central autour duquel se déploie l’ensemble des activités. Outil de création revendiquant l’excellence artistique, PIANOANDCO est engagée dans un processus de valorisation du répertoire contemporain, tout en contribuant au renouvellement de l’expression artistique.
Par ailleurs, PIANOANDCO est également fortement investie dans un processus de transmission et de sensibilisation des publics à la musique.
PIANOANDCO vient d’obtenir des fonds européens – programme ERASMUS Plus – pour la réalisation du projet EUROPE IN C qu’elle a conçu autour de In Cde Terry Riley
Un projet en partenariat avec 5 villes portuaires : Athènes Ostende Trieste Rostock Dunkerque et Marseille.

Pianiste et direc­trice artis­ti­que, née à Marseille, Nathalie Négro est diplô­mée en musi­co­lo­gie et médaillée des CNR de Marseille et Nice.Dès 1985, péda­go­gue enga­gée, elle ensei­gne le piano et trans­met la musi­que dans un acte citoyen, auprès de dif­fé­rents publics : milieu car­cé­ral et psy­chia­tri­que, publics sen­si­bles… En 2003, elle fonde PIANOANDCO, struc­ture de pro­duc­tion, pour donner à ses ren­contres artis­ti­ques de véri­ta­bles espa­ces d’expres­sion.
Son vaste réper­toire, dont le spec­tre se déploie du clas­si­que à la musi­que impro­vi­sée, s’est cons­truit au contact de per­son­na­li­tés musi­ca­les comme György Kurtag, Yvonne Loriod, Pierre Laurent Aimard. Sa ren­contre avec le pia­niste amé­ri­cain Jay Gottlieb sera déci­sive.Elle tra­vaille avec des ensem­bles comme Capricorn à Londres, Musiques Nouvelles en Belgique, Ars Nova à Poitiers, Art Zoyd à Valenciennes…Programmée par des Scènes natio­na­les en France, comme à l’étranger par des Festivals, elle se pro­duit lar­ge­ment en Europe, sur le pour­tour médi­ter­ra­néen, jusqu’au Nigeria. Outre atlan­ti­que, elle est l’invi­tée du Centre d’art d’Orford au Canada…
Nathalie Négro crée J’ai des mil­liers de gestes en 2009, pré­senté au FDAmM – Festival de danse et arts Multiples de Marseille, et 80 000 000 de vues dans le cadre de Marseille Provence 2013, pré­senté à l’Opéra de Reims, au Théâtre de Mâcon, au Théâtre en Dracénie de Draguignan, au Bateau Feu de Dunkerque, à l’Hippodrome de Douai, au Phénix de Valenciennes, au Nouveau conser­va­toire de Puteaux…
En 2016, suite à un appel à can­di­da­ture inter­na­tio­nal, elle est sélec­tion­née pour une rési­dence d’artis­tes par Dunkerque-Grand Littoral. Avec Cross by, sa der­nière créa­tion, elle explore de nou­veaux hori­zons dans le domaine du numé­ri­que.
En 2017, elle est artiste associée à Sciences po Aix, et engage un impor­tant projet euro­péen en lien avec d’autres villes por­tuai­res comme Ostende, Rostock, Athènes, Trieste Dunkerque, Marseille…

AVEC


Nathalie Négro

piano

Bruno Allary

guitare saz

Sylvie Paz

voix

Olivier Stalla

réalisation sonore

En Savoir +

> Nathalie Negro