GMEM Marseille

26 — 30 sept. 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Benoit Bories, Aurélien Caillaux

Les gardiennes du temple

Benoit Bories, Aurélien Caillaux — GMEM Marseille
© Joseph Gobin

En 2022, d’anciens résidents du Centre d’Accueil des Français d’Indochine de Sainte-Livrade, créée en 1956, vivent encore sur place. Les descendants des premiers arrivants y ont grandi, se sont construits dans les conditions particulières de ce camp d’internement, chacun suivant sa voie entre tradition familiale et intégration en terre lot-et-garonnaise. Certains sont revenus après un parcours de vie les ayant menés ailleurs. Tous se battent aujourd’hui, chacun à sa manière, pour préserver la mémoire de ce lieu qui les a façonnés. Les gardiennes du temple les suit dans leurs activités quotidiennes, l’entretien des pagodes bouddhistes, la confection de repas traditionnels, tout en retissant l’histoire du camp à travers le fil de leurs souvenirs.

Le travail de résidence au GMEM consistera à rechercher des éléments de mise en scène pour la version concert en salle.

Benoit Bories

Benoit Bories est créateur sonore. Il a produit des documentaires et des créations sonores pour France Culture, Arte radio, la RTBF, la RTS ou la Deutschland Radio Kultur. Son activité de création sonore vient à l’origine du documentaire sonore. Elle s’est transformée peu à peu avec le temps vers des productions plus hybrides alliant des formes empruntant à l’art sonore, la composition acousmatique et au field recording tout en en conservant cette volonté de documenter des questions sociétales. Son apprentissage et sa pratique de l’écriture sonore sont basés sur une formation approfondie en physique, un goût pour l’expérimentation musicale et une envie de se confronter à des questions sociales sur le terrain de ces problématiques. Il tient à garder un rapport artisanal au travail du son. Benoit Bories enseigne la création sonore documentaire à Phonurgia Nova, Faïdos Sonore et intervient auprès de plusieurs écoles d’audiovisuel. Depuis 2016, il présente ses pièces sous forme de « concert documentaire » et élabore des créations sonores pour le spectacle vivant, ou des installations. Il a collaboré avec plusieurs festivals et lieux culturels pour ses performances (Quinzaine des réalisateurs à Cannes, Couvent des Jacobins à Toulouse, Hearsay Audio festival en Irlande, Polyphonik en Grèce) et participe régulièrement à des résidences artistiques à l’étranger (Harvestworks à New-York, RMIT et Bogong Center for SoundCulture à Melbourne). Benoit Bories a remporté plusieurs prix et mentions à l’international pour son travail sonore (Prix Europa, Prix Ondas, Prix Bohemia, Phonurgia Nova Awards, New-YorkRadio Award, Grand Prix Nova Romania).

Aurélien Caillaux

Aurélien Caillaux est également créateur sonore. Après plusieurs expériences professionnelles dans le domaine de l’urbanisme et un passage par Médecins du Monde, il approche le médium sonore par le biais de la collecte de paroles, qu’il restitue sous formes de balades sonores à Paris, Saint-Laurent du Maroni, et Toulouse au sein de l’association LesVoix de Traverse. Diversifiant sa pratique du son, il mène avec les Voix de Traverse des projets multiples qui mêlent création sonore et littéraire, vulgarisation scientifique, réalisation audiovisuelle, ateliers d’écoute et d’initiation au documentaire sonore en structures scolaires, et projets radiophoniques. Il travaille depuis plusieurs années avec Benoit Bories à la réalisation de créations documentaires acousmatiques.

Teaser — Les gardiennes du temple

AVEC


Aurélien Caillaux, Benoit Bories

créateurs artisans sonores

Coproduction

Théâtre des Quatre Saisons/Le Florida/Faïdos Sonore/ Les Voix de Traverse, version concert 14.1, 2022.
Soutien

La DRAC et la Région Nouvelle-Aquitaine et le GMEM.