GMEM Marseille

1 — 5 avr. 2019

RÉSIDENCE

Habiba Effat

Blue jeans (بنطلون جينز)

Habiba Effat — GMEM Marseille
© Habiba Effat

Cette œuvre est une commande sonore réalisée en partenariat avec le gmem-CNCM-marseille pour le cabines d’essayage du magasin Galeries Lafayette Marseille Prado dans le cadre de la commande Escales.
> En savoir plus

Blue Jeans (زنيج†نولطنب) est une image sonore de la ville de Port-Saïd sur le canal de Suez, tissant des liens entre les entretiens familiaux et des sons trouvés en ligne sur l’histoire de la ville. Ce portrait sonore donne à entendre l’ambiance des plages de l’époque coloniale bien connues des années 1950 (grand-mère), des discothèques conviviales pour les touristes des années 1960 (oncle) et le zèle lié à la vente des produits s’écoulent facilement dans les années 1970, comme des jeans Levi’s et savons importés (tante).

« Les ustensiles de cuisine que nous avons viennent tous de là », dit ma mère. « Vous ne croiriez pas les prix que cela coutait dans les années 80 et 90. »

Applaudissements : Suzanne Mubarak, qui rit et mélange les noms d’hôtels, se souvient du port de son passé, le lieu où elle a rencontré un « jeune et beau pilote », futur président de l’Égypte. Lieu d’une tentative d’assassinat à son encontre, il a souhaitera plus tard se venger de cette ville en rétablissant les taxe pour détruire l’économie locale. Aujourd’hui, les marchands et les commerçants ne tiennent pas compte de leurs souvenirs : « Le seul moyen de réaliser un profit est de vendre de la drogue. »

Face à cette nostalgie, Blue Jeans offre à cette ville en difficulté un espace pour se raconter.

Habiba Effat
artiste sonore et écrivaine
Née en 1991, Habiba Effat est une artiste basée au Caire qui s’intéresse principalement à l’expérimentation du texte et du son. Elle a rejoint l’atelier Beirut (au Caire) en 2013, après quoi elle commence à travailler pour la plateforme égyptienne de journalisme indépendante Mada Masr en tant que rédactrice. Depuis lors, elle est sélectionnée pour prendre part à un certain nombre de programmes expérimentaux, au croisement de la pédagogie, l’activisme et l’art, tels que Imaginary School Program (Égypte, 2015), un programme théorique interdisciplinaire de huit mois, le programme Sound Thinking de l’Institut des Arts et des Sciences du Caire (Égypte, 2017), le Arab Digital Expression Forum (Liban, 2017), et la résidence Wonder, Wander (Jordan/Egypt, 2018). Elle a publié des articles chez steirischerherbst, Mada Masr et The Arabist, et a produit des œuvres sonores comme Vibrations //\\ ذبذبات, présentée dans le cadre de l’exposition collective Sunday Begins on Saturday au Caire en 2015 et lors du festival Shubbak à Londres la même année, ou encore Q //\\ يا واد يا بت qu’elle présente au Caire en 2017 sur la plateforme locale féministe Unfamiliar et intégrée dans l’émission de radio Saout Africa(s) de documenta 14 et Sonic Feminisms à la ifa Gallery de Berlin en 2017.

AVEC


Habiba Effat

artiste sonore et écrivaine

commande

Commande sonore réalisée en partenariat avec le gmem-CNCM-marseille pour les cabines d’essayage du magasin Galeries Lafayette Marseille Prado