GMEM Marseille

7 — 10 juin 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Juliette Hamon

La nuit matérielle

Juliette Hamon — GMEM Marseille
© Juliette Hamon

Résidence de création

La nuit matérielle est un documentaire sonore dans lequel trois femmes incarnent trois tableaux nocturnes. Des intimités tissées d’un fil sonore, brodées autour d’une pensée sociologique de la nuit. Voix intemporelles (Marguerite Duras), poèmes insomniaques (Marina Tsvetateva) et décors nocturnes dessinent un monde alternatif et célèbrent un rapport au monde porté par des femmes.

À minuit, c’est chez « Marie La Nuit », jeune radio-amatrice, que l’étude nocturne se déroule. Allongées par terre, la tête entre les transistors, les haut-parleurs diffusent les paroles de l’écrivaine insomniaque Marie Darrieussecq, et de la théoricienne Catherine Espinasse. Ici, les pensées se mêlent et ouvrent vers un envers de la société porté centré autour du soin, de l’hybridité, d’une éthique sensible.

Juliette Hamon

Travailleuse du soin, je sonde l’impact réel des problématiques sociétales lorsque je suis l’oreille privilégiée des histoires toutes singulières qui se frayent un chemin dans mon cabinet paramédical.

Cherchant à me former au documentaire sonore, je choisis de me réorienter vers des études de sciences sociales en passant par une double licence de philosophie et de sociologie à la Sorbonne, puis par un master de recherche sur le genre à Paris 8.

Parallèlement, j’étoffe mes compétences radiophoniques en intégrant des organismes de créations sonores. Pendant deux ans, j’officie en tant qu’accompagnatrice éditoriale pour « Un Podcast à Soi », une émission féministe proposée par Charlotte Bienaimé pour ARTE Radio. Je découvre ensuite la préparation d’émissions radiophoniques dans « Par les temps qui courent » de Marie Richeux sur France Culture. Mes documentaires sonores en devenir travaillent ces influences engagées, sensibles, où le son et le soin se mêlent dans la poésie de l’imaginaire.

AVEC


Juliette Hamon

écriture et réalisation

Marie Darrieussecq

écrivaine

Catherine Espinasse

théoricienne de la nuit et comédienne

Marie La Nuit

animatrice radio sur Station Station et DJ

Soutien

Phonurgia Nova et du GMEM
Remerciements

Marie Darrieussecq, Catherine Espinasse, Marie La Nuit, Marc Jacquin, Fanny Lannoy