GMEM Marseille

16 — 26 fév. 8 — 19 Mar.
2021

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Macha Makeïeff, Christian Sebille

Trouble Fête. Collections curieuses et choses inquiètes.

Macha Makeïeff, Christian Sebille — GMEM Marseille
© Clément Vial

Résidence d’adaptation
Trouble Fête sera présenté au Musée des Tapisseries d’Aix-en-Provence
> printemps 2021

Les objets inanimés ont-ils une âme, une part enfermée d’humanité ?

L’effroi fondamental, l’étrangeté familière qu’il nous arrive d’éprouver en les rencontrant dévoile une part inconsciente de nous-mêmes : celle que nous croisons dans nos rêves. Trouble Fête est donc cela. Un rappel de notre inconscience et de son dérangement.

Dans cette installation conçue comme le volet d’un triptyque qui complète son spectacle Lewis versus Alice et son livre Zone Céleste, Macha Makeïeff expose les mots de son frère Georges. Comme l’auteur Lewis Carroll, Georges s’inventait des histoires de petite fille au sein de mondes imaginaires. Son pays des merveilles s’était, lui aussi, construit pendant une enfance arrêtée, stupéfaite…

Présenté à la Maison Jean Vilar à Avignon en juillet – décembre 2019, Macha Makeïeff et Christian Sebille se retrouvent à nouveau autour de ce projet afin d’en préparer une adaptation pour le Musée des Tapisseries d’Aix-en-Provence.

Macha Makeïeff

Fondatrice, avec son acolyte Jérôme Deschamps, de la Compagnie Deschamps, Macha Makeïeff est une artiste complète, auteur, metteur en scène mais aussi costumière et décoratrice. Elle dirige depuis 2011 La Criée – Théâtre national de Marseille, et s’attache à réunir, autour d’une programmation théâtrale exigeante, musique, images, arts plastiques, cirque…, pour développer un projet singulier inscrit dans le tissu urbain de la ville dont elle est originaire. Sous son impulsion, La Criée produit ou coproduit la création de nombreux spectacles tels que Les Apaches, Ali Baba, met en scène Lumières d’Odessa de Philippe Fenwick ; puis Trissotin ou Les Femmes Savantes de Molière, Les Âmes offensées #1 (Les Inuit) #2 (Les Soussou) et #3 (Les Massaï) selon les carnets de l’ethnologue Philippe Geslin, ou encore La Fuite ! de Mikhaïl Boulgakov. Macha Makeïeff conçoit les décors et costumes de ses créations, ainsi que les costumes des créations de Jean Bellorini. Elle assure aussi différentes master class à l’étranger, préside le Conseil artistique et scientifique du Pavillon Bosio École Supérieure d’Arts Plastiques de Monaco. Elle a réalisé la scénographie de l’exposition Éblouissante Venise au Grand Palais (2018), et inventé un drapeau pour la Fondation Cartier et l’exposition Boltanski à Shanghai (2018).
En outre, elle publie des essais aux éditions du Chêne, Séguier, Seuil et Actes Sud, et elle a imaginé une revue pour le Théâtre de La Criée, Ecrits-Criée, « CRI-CRI », dont le n° 3 sortira en février 2021.
— http://www.machamakeieff.com/

Christian Sebille

Christian Sebille est compositeur et directeur artistique du GMEM de Marseille. De formation instrumentale classique, il se consacre dès 1987 à la musique électroacoustique (Jean Schwarz – Conservatoire de Gennevilliers, Philippe Prévost – LIMCA, Auch). Ensuite, sa recherche se tourne naturellement vers les musiques mixtes auxquelles il s’exerce au sein de la Muse en Circuit avec Luc Ferrari. En 1993 à Reims, Christian Sebille fonde Césaré – centre de création musicale, dont les choix artistiques, tournés vers l’ouverture et la rencontre des disciplines et des styles, sont un engagement en eux-mêmes, une recherche sur la diversité. Il collabore souvent avec d’autres artistes dans le but de découvrir et d’élargir son champ de réflexion.
Son catalogue compte plus de soixante œuvres vocales, instrumentales, électroacoustiques et mixtes dont un opéra de chambre, de nombreuses pièces dédiées au théâtre ou à la chorégraphie ainsi que des installations musicales. Ses recherches sont essentiellement dirigées vers la notion d’espace et de mouvement dans la musique, au travers desquelles le lieu de la captation des sons est lié au lieu de leur diffusion dans un rapport de compression d’espace et de réduction temporelle.
Par ailleurs, il travaille sur le son concret et sur la capacité du matériau à être en soi son propre diffuseur. À cette hétérogénéité des lutheries, il aime le mélange et la confrontation avec les autres disciplines artistiques, ainsi que les formes nouvelles de (re)présentation de la musique contemporaine.

AVEC


Macha Makeïeff

scénographie

Christian Sebille

création sonore

François Menu

création lumière

Production déléguée

Maison Jean Vilar
Partenariat

Musée des Tapisseries d'Aix-en-Provence, La Criée - Théâtre National de Marseille, GMEM