GMEM Marseille

sam. 7 — dim. 15 mai 2022

Installation sonore interactive


Friche la Belle de Mai – gmem, studio pédagogique

La Marseillaise en mouvement

Tom Mays

La Marseillaise en mouvement — GMEM Marseille
©Atelier Tout Va Bien

Dans le cadre du festival Propagations

Ouverture de l’installation pendant le festival
du samedi 7 au dimanche 15 mai :
tous les jours (sauf lundi 09 et mardi 10 mai)
> de 14h00 à 19h00

Vendredi 6 mai : Vernissage 

La Marseillaise en mouvement est une installation sonore interactive qui capte les déplacements et les gestes des visiteur·euse·s pour les traduire en son, leur laissant explorer et reconstruire seul·e ou collectivement des mondes sonores inspirés de l’hymne national La Marseillaise.
Dans cet espace de jeu, le corps devient un outil d’interprétation musicale. Les mouvements sont captés par une caméra et analysés par un ordinateur qui produit diverses séquences, nappes et objets sonores. En retour, la musique incite le corps à bouger, à chercher d’autres sonorités.

L’œuvre est constituée de 7 « mouvements » composés par Tom Mays et 6 étudiant·e·s compositeur·trice·s, se servant d’un grand nombre de sons enregistrés, en collaboration avec des classes du Conservatoire de Strasbourg et de la Haute École des Arts du Rhin : pianoforte/clavecin, un orchestre d’harmonie, un chœur d’enfants, des improvisateur·rice·s instrumentaux·tales et des comédien·nes.
Un vrai travail « collectif » où le public a le dernier mot.

Chaque mouvement est comme une pièce de musique interactive avec un monde sonore distinct et une durée d’environ 5 minutes chacune.
Mouvement 1 : Tom Mays (orchestre d’harmonie, clavecin, voix de comédiens, chœur d’enfants)
Mouvement 2 : Abla Alaoui (sons synthétiques – VCV Rack, ensemble d’improvisation, orchestre d’harmonie et chœur d’enfants)
Mouvement 3 : Jad El Khechen (ensemble d’improvisateurs, chœur d’enfants, sons divers)
Mouvement 4 : Finbar Hosie (chœur d’enfants, synthèse croisé, voix de synthèse)
Mouvement 5 : Alonso Huerta (ensemble d’improvisateurs jazz, ondes Martenot)
Mouvement 6 : Ganghyuk Lee (voix de comédiens, improvisation et chœur d’enfants)
Mouvement 7 : Rémy Ternisien (instruments variés (sanza ; tiahun ; clarinette) ; sons d’orchestre ; voix (acteurs) ; objets sonores divers ; son synthétiques analogiques et numériques.)

Avec la collaboration de plusieurs classes du Conservatoire de Strasbourg et de la HEAR pour des séances d’enregistrements sonores :

Chœur d’enfants : prof. Anne-Juliette Meyer
Sophia Assad, Lilly Bagci, Carl Benoist, Nina Bjerregaard, Emmanuel Boulanger, Joséphine Brisbois, Lou Cressman, Matilde Diebelod, Antoine Erbalnd, Elisabeth Erbland, Gabrielle Erbland, Antonin Garzia, Anastasia Gedenidze, Matilde Gomes, Aleth Guillier, Jeanne Guillier, Gabrielle Guillier, Guénola Guillier, Anaïs Guyot, Eva Haroun, Matthieu Heitz, Anjila Hetti, Salomé Kastendeuch, Mathilde Kieffer, Madeleine Klein, Méline M’barek, Margaux Martin, Milo Martin, Ivan Mosser, Donia Nafati, Valentine Neurohr, Lucie Papelier, Florina Pauliuc, Fiora Piccini, Thomas Raynaud, Mathilde Raynaud, Ariane Ribes, Mathilde Schosger, Eléonore Steffens, Vincent Suzan, Malo Villaume, Nina Villaume

Improvisation : prof. Jean-Daniel Hégé
Maxime Epp, Maxime Tonnelier, Louise Wetterwald

Théâtre : prof. Olivier Achard
Auguste Bercker, Cléo Carèje, Thessaleia Degremont, Julie Denoyer, Lou Dussaut , Clarisse Ensenat, Lou Spath-Gansoinat, Noé Laussedat, Océane Testa

Orchestre d’harmonie : prof. Miguel Etchegoncelay
Mathilde Abd-el-kader, Elisa Altun, Antoine Buchel, Agathe Chauvel, Victor Christmann, Pierre-louis Cormier, Charlotte Couturier, Louise Daubas, Emilie Deprez, Marius Fedele, Helene Froeliger, Louise Gerard, Elsa Halm, Claire Heimlich, Noemie Huber, Alexis Iffer, Gauthier Jabaudon-gandet chevalier, Emma Jaget, Estelle Janin, Perrine Joedicke, Thibault Keith, Augustin Kriegel, Sofiane Labidi, Domitille Lacore, Mathilde Lacour, Arthur Lentz, Herenui Liu, Laurent Montaudoin, Pauline Moreteau, Thomas Muller, Charlotte Nubel, Lauriane Peter, Laurane Petin, Elina Poncot, Jeanne Raison, Jules Rouxel, Jeanne Sanchis, Elodie Sandel, Romain Sauret, Rémi Schilling, Elisabeth Seckler, Remi Sevin, Marie Slimane, Gen Tanaka, Maxime Tonnelier, Soline Uhlmann, Matthias Viennot, Augustin Wigishoff, Victor Zeller

Pianoforte et clavecin : Aline Zylberajch

TARIF


Entrée libre

DURÉE


en continu

AVEC


Tom Mays

direction artistique et composition Mouvement 1

Abla Alaoui, Jad El Khechen, Finbar Hosie, Alonso Huerta, Ganghyuk Lee et Rémy Ternisien

composition mouvements 2 à 7

Classes du Conservatoire de Strasbourg et de la HEAR

enregistrements sonores

À TÉLÉCHARGER

> Feuille de salle

En partenariat avec le Musée d’Histoire de Marseille

Création : exposition “La Marseillaise” à Strasbourg

Création de la version pour Marseille : Musée d’Histoire de Marseille et GMEM à l’occasion de l’exposition "La Marseillaise" au Musée d’Histoire de Marseille (du 18 mars au 3 juillet 2022)

Coproduction : Musées de Strasbourg (Musée Historique et Musée d’Art Moderne et Contemporain)

Coproduction de la version pour Marseille : Musée d'Histoire de Marseille et GMEM

Remerciements à Mathieu Schneider (conseiller musique de l’exposition "La Marseillaise" à Strasbourg), Vincent Dubois (directeur du Conservatoire de Strasbourg) et David Cascaro (directeur de la Haute École des Arts du Rhin - HEAR)
À tous les professeur·e·s et étudiant·e·s du Conservatoire de Strasbourg et de la HEAR ayant contribué au projet

vidéo “témoin” (Strasbourg)

Tom Mays

Compositeur de musiques numériques et mixtes pour instruments, dispositifs temps réel, supports électroacoustiques et nouvelles lutheries électroniques. Il crée concerts, installations interactives, musique pour danse, théâtre et film. Il est actuellement professeur de Création et Interprétation Électroacoustique au Conservatoire de Strasbourg et à la Haute École des Arts du Rhin. Il s’intéresse beaucoup aux contrôles gestuels de l’informatique temps réel et à la lutherie électronique, dans la musique écrite et improvisée.

Abla Alaoui

Ayant obtenu sa licence en musiques actuelles à l’Université de Strasbourg, Abla Alaoui poursuit actuellement ses études en double-cursus au conservatoire et à l’université. Outre le synthétiseur modulaire, son intérêt se porte plus largement sur la musique électronique et électroacoustique. Elle cherche à introduire la musique électronique dans différents domaines artistiques.

Jad El Kechen

Musicien et guitariste classique de base, intéressé par les sons, le bruit, le hasard, l’improvisation et la création.Il continue une formation en création électroacoustique à l’académie musicale supérieure, la HEAR, sous la direction de Tom Mays.

Finbar Hosie

Né en 1996 à Salisbury (R.U), il est compositeur franco-britannique. Il s’intéresse à la déconstruction de l’identité et le détournement du geste instrumental à travers l’utilisation de l’électronique et d’objets accessoires. Un questionnement social traverse ses œuvres, notamment ses installations, son travail collaboratif et transdisciplinaire. Il vit actuellement à Strasbourg.

Alonso Huerta

Né à Mexico, il a fait des études en composition instrumentale et en guitare jazz avant de poursuivre ses études au Conservatoire de Strasbourg dans les classes de création électroacoustique et d’ondes Martenot auprès de Tom Mays, Christine Ott et Thomas Bloch depuis 2019. Il est particulièrement intéressé par les processus psychoacoustiques dans la musique, l’improvisation générative, les ondes sinusoïdales, la musique spectrale et la recherche ethnomusicologique des différents points de vue sur le son et la musique.

Ganghyuk Lee

Compositeur de musique mixte et électroacoustique, Ganghyuk Lee étudie actuellement la composition électroacoustique avec le compositeur et professeur Tom Mays,  Daniel D’Adamo et Annette Schlünz à la HEAR / ASM (Haute École des Arts du Rhin / Académie supérieure de musique) à Strasbourg en France. Il compose de la musique à partir d’images et de couleurs, influencée par ses études cinématographiques et son travail de composition de musique pour des courts-métrages et des longs métrages indépendants.

Rémy Ternisien

Né à Boulogne-sur-Mer, Rémy Ternisien suit une formation en art et en composition dans la ville d’Amiens.
Étudiant auprès d’André Dion, il obtient en 2019 un DNOP en composition électroacoustique. Son travail est repéré à l’occasion de plusieurs festivals en France et en Italie. Il compose en 2020 une première œuvre de commande passée par la région Haut-de-France.
Il poursuit aujourd’hui son cursus de composition à l’académie supérieure de musique de Strasbourg (HEAR).

LIEU

Friche la Belle de Mai – gmem, studio pédagogique
13331 Marseille cedex 3


ACCÈS

Entrée 1 (piétons) :
41 rue Jobin - 13003 Marseille
Entrée 2 (piétons & voiture) :
12 rue François Simon - 13003 Marseille

Parking sur place
Bus Ligne 49 ou 52 : Belle de Mai La Friche
Bus de nuit : Ligne 582 : Belle de Mai La Friche
Borne Vélo : 3321 Rue Jobin