GMEM Marseille

ven. 14 mai 2021
21h

Concert


Fondation Camargo

[ ANNULÉ ] NOORG, [l’autour]

Loïc Guénin, Eric Brochard

[ ANNULÉ ] NOORG, [l’autour] — GMEM Marseille
© FONDATION CAMARGO
[ ANNULÉ ] NOORG, [l’autour] — GMEM Marseille
© FRANCE MUSIQUE_MARJOLAINE PORTIER-KALTENBACH
[ ANNULÉ ] NOORG, [l’autour] — GMEM Marseille
 

Fresque sonore qui navigue entre minimalisme, lyrisme et noise locale.

Au moment même où chacun est invité à se distancier des autres, NOORG interroge notre relation au micro-environnement. [l’autour] explore les continents oubliés que forment les bruits du corps, de la gestuelle quotidienne, des insectes, des particules, du vent et des poussières égarées.

Le duo NOORG, composé de Loïc Guénin et Eric Brochard est accompagné de Julien Desprez et Audrey Chen. Ensemble, ils proposent deux concerts sur l’horizon, en extérieur, au sein du site exceptionnel de la Fondation Camargo à Cassis.

Sculpteurs de matière, les musiciens travaillent le son en tissant une toile complexe à partir d’un seul et unique fil continu. Ils travaillent au millimètre, affinent les épaisseurs, déplacent les sources dans l’espace pour donner naissance à un paysage sonore acoustique, électronique, rythmique et harmonique.

Située à la frontière ténue entre une noise expérimental, une esthétique résolument contemporaine et le drone électroacoustique, la musique de NOORG traduit sa singularité à l’intérieur d’un univers aux sources multiples.

TARIFS


Unique 6€
Pass soirée 10€ (Incluant "Éloge de la plante" — 20h ou 22h30)

DURÉE


45' environ

AVEC


Loïc Guénin

objets sonores acoustiques, percussions, voix, sifflets et coquillages

Eric Brochard

laptop, traitement temps réel, effets

Julien Desprez

guitare électrique, pédales d'effets

Audrey Chen

voix et dispositifs électroniques

En co-réalisation avec la Fondation Camargo

Production Le Phare à Lucioles, compagnie du compositeur et musicien Loïc Guénin

Live "Noorg - L'autour", enregistré/filmé au Carreau du Temple par France Musique, pour l’émission "À l'improviste"

Loïc Guénin (fr)

Né en France en 1976, Loïc Guénin conduit depuis plusieurs années une recherche personnelle sur le son, l’écoute et l’écriture musicale contemporaine. Il travaille notamment sur la relation entre les architectures, les environnements naturels et urbains mais aussi sociologiques et sonores et le sens de l’écoute développé par chacun. Cette recherche touche de nombreux domaines d’expérimentation (musique de création, danse et écriture chorégraphique, photographie et liens aux paysages…) qu’il s’évertue à faire interagir dans une démarche singulière.
En 2005, Loïc Guénin à fondé le Phare à Lucioles*, structure dédiée aux écritures contemporaines très active sur son territoire rural et isolé du Mont Ventoux. Poursuivant son travail de défricheur, curieux de générer des rencontres artistiques pluridisciplinaires, la production de ses projets s’est considérablement amplifiée, passant de la musique instrumentale à la danse contemporaine, de la photographie à l’électroacoustique, de l’installation sonore à l’œuvre plastique, abordant avec la même rigueur des univers aussi apparement éloignés que les musiques du monde, la création contemporaine, la noise ou le drone expérimental.
*Phare à Lucioles reçoit le soutien du ministère de la Culture, de la Région Sud, du Département du Vaucluse et de la Ville de Sault. Elle est accompagnée par la Sacem, la Spedidam et l’Adami.
— www.loicguenin.com
— www.pharealucioles.org

Eric Brochard (fr)

Contrebassiste de formation, Eric ne cesse de rechercher et développer un son en privilégiant l’écriture (automatique) du geste, les rythmes versatiles, les parties mélodiques griffées par des accidents de parcours…, il confère à chacune de ses représentations un caractère cérémonieux et aléatoire en inventant une musique organique, en perpétuel mouvement. Eric partage aujourd’hui son travail à la contrebasse (enregistrement de Coding Music) avec une recherche sur effets électroniques qu’il met au point pour créer des espaces sonores autour de drones (projet Obscur, créé autour de textes du poète Aleister Crowley). Il a été musicien du collectif lyonnais ARFI jusqu’en 2017. Depuis, il travaille activement avec Loïc Guénin, notamment avec le duo NOORG.
— www.ericbrochard.net

Audrey Chen (us)

Au cours des 15 dernières années, Audrey Chen a mis l’accent sur son travail solo, assemblant les vocabulaires intrinsèques et étendus du violoncelle, des voix et de dispositifs musicaux électroniques. Plus récemment, elle commence à revenir vers l’exploration de la voix comme instrument principal, approfondissant encore plus sa propre version de récits non linéaires ou encore narratifs.
En dehors de ses prestations solos, ses projets récents sont des duos comme celui de longue date avec l’artiste londonien Phil Minton ; celui avec la platiniste abstraite new-yorkaise Maria Chavez ; Beam Splitter, avec le tromboniste norvégien Henrik Munkeby Nørstebø ; le « duo de noise romantique » Afterburner avec l’artiste Doron Sadja (électronique et projections de lumières) ; celui avec le synthétiseur modulaire Richard Scott ; ou encore le projet collaboratif avec l’artiste conceptuel allemand John Bock.
Parmi ses sorties d’albums les plus récentes, on peut trouver en 2013 chez Monotype (Varsovie) son quatuor avec Nate Wooley, C. Spencer Yeh et Todd Carter et chez Subrosa (Bruxelles) son duo avec Phil Minton. Puis en 2017, chez Sound Anatomy (Berlin) un disque avec Richard Scott et chez Corvo Records (Berlin) avec Henrik Munkeby Nørstebø. Son prochain album solo sortira chez Karl Records (Berlin) en 2018.
Née aux États-Unis, mais actuellement basée à Berlin, en Allemagne, Chen a joué à travers l’Europe, l’Ukraine, la Russie, la Turquie, la Chine, le Japon, Taiwan, le Canada, les États-Unis, le Brésil, l’Argentine, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. David Harrington du Quatuor Kronos a décrit son travail comme « fascinant et captivant » et « possédant quelque chose d’extrêmement frappant et vital… ».
— www.audreychen.com

Julien Desprez (fr)

Julien Desprez, compositeur et directeur artistique, né a Paris, il commence la guitare à 16 ans. Très investi dans la scène jazz parisienne, il co-fonde le collectif Coax en 2008. Il crée en 2014 son premier solo Acapulco qui affirme son identité sur la scène internationale. Depuis, il considère la guitare électrique comme un dispositif sonore et spatial et non plus tel un instrument.
Sa recherche artistique s’articule autour de plusieurs questions : que faire des corps et des mouvements générés à travers la musique ? Comment sortir de la musique par la musique ?
— www.juliendesprez.com

LIEU

Fondation Camargo
15 Avenue de l'Amiral Ganteaume
13260 Cassis