GMEM Marseille

du jeu. 3 mars au dim. 15 mai 2022

Exposition


collections curieuses et choses inquiètes

Théâtre National Populaire (69)

Trouble-fête, collections curieuses et choses inquiètes

Macha Makeïeff

Trouble-fête, collections curieuses et choses inquiètes — GMEM Marseille
© Clément Vial
Trouble-fête, collections curieuses et choses inquiètes — GMEM Marseille
© Clément Vial
Trouble-fête, collections curieuses et choses inquiètes — GMEM Marseille
© Clément Vial

Après la Maison Jean Vilar (Avignon) et Musée des Tapisseries (Aix-en-Provence), l’exposition Trouble-fête de Macha Makeïeff s’ouvre au Théâtre National Populaire de Villeurbanne…
Le GMEM a coordonné l’ensemble de la scénographie sonore et la réalisation de la composition musicale de Christian Sebille dans ses studios. Durant plus d’une année, la direction technique du GMEM a collaboré avec les équipes du Musée des Tapisseries et de La Criée pour répondre aux nécessités artistiques de Macha Makeïeff et de Christian Sebille.
Du conseil technique à la conception, du choix du matériel à son installation, Alexandre Pax (directeur technique), Emmanuel Proust (régisseur général) et Paul Sarraquine (régisseur son) ont rendu possible ce parcours sonore et musical qui accompagne la déambulation onirique conçue par Macha Makeïeff.


Une exposition imaginée par Macha Makeïeff à l’invitation de Nathalie Cabrera, Directrice de la Maison Jean Vilar – Avignon en regard des répétitions du spectacle Lewis versus Alice créé au Festival d’Avignon en Juillet 2019 et de la sortie du livre Zone Céleste aux éditions Actes Sud.


« Entrer dans une maison pour être moins perdue.
La lumière, l’effroi, l’enfance, la rêverie,
embarquer les choses recueillies, faire un récit fantaisiste.
Et les petites filles imaginaires dans cette maison auront tous les droits,
les désirs les plus romanesques. »
Macha Makeïeff

Les objets inanimés ont-ils une âme, une part enfermée d’humanité ?
L’effroi fondamental, l’étrangeté familière qu’il nous arrive d’éprouver en les rencontrant dévoile une part inconsciente de nous-mêmes : celle que nous croisons dans nos rêves. Trouble-fête est donc cela.
Dans cette installation conçue comme le volet d’un triptyque qui complète son spectacle Lewis versus Alice et son livre Zone Céleste, Macha Makeïeff expose les mots de son frère Georges.
Comme l’auteur Lewis Carroll, Georges s’inventait des histoires de petite fille au sein de mondes imaginaires. Son pays des merveilles s’était, lui aussi, construit pendant une enfance arrêtée, stupéfaite.
Dans les couloirs et les salons, leurs mots se répondent au coeur d’un concert de bêtes étranges, de sons distendus et de miroirs qui réfléchissent. Une promenade sensible dans une maison hantée d’objets bienveillants, recalés, de ceux abandonnés dans les recoins des ateliers, au fond des tiroirs, dans les réserves des musées et aux abords des scènes.

TARIF


Entrée libre

AVEC


Macha Makeïeff

conception, voix

Christian Sebille

création musicale et sonore

Armelle Marq

chant

Felicity Pricam

voix

Jean Bellorini

création lumière

Alexandre Pax

directeur technique GMEM

Emmanuel Proust

régisseur général

Paul Sarraquigne

régisseur son

Julien Imatasse

technicien son

PRODUCTION DELEGUÉE
Association Jean Vilar (Avignon), coordination des musées de la Ville d'Aix-en-Provence

COPRODUCTION
La Criée - Théâtre national de Marseille & le GMEM — Centre national de création musicale

AVEC LE SOUTIEN DE
Région Sud, Ville d'Aix-en-Provence, Muséum d'Histoire Naturelle d'Aix-en-Provence, Sté JEFCO Peintures

EN PARTENARIAT AVEC
Pavillon Bosio, École Supérieure d'Arts plastiques de la Ville de Monaco, Festival d'Aix

REMERCIEMENTS
Fondation Cartier, Actes Sud, Nathalie Cabrera - directrice déléguée de la Maison Jean Vilar, Pavillon Noir, Hervé Castanet - psychanalyste pour l’entretien filmé Escabeau présenté dans l’exposition

Trouble fête - teaser (La Criée)

LIEU

Théâtre National Populaire (69)
8 place Lazare-Goujon
69627 Villeurbanne cedex