Christian Sebille est né à Épernay (France) en 1963. Après avoir fondé Césaré, Centre national de création musicale de Reims, Christian Sebille est nommé en 2011 à la direction du GMEM — Centre national de création musicale de Marseille, où il exerce la double activité de directeur de structure et de compositeur.
Il se consacre dès 1983 à la musique électroacoustique qu'il étudie auprès de Jean Schwartz (Conservatoire de Gennevilliers) et Philippe Prévost (Ircam), puis en 1987 aux musiques mixtes au sein de la Muse en Circuit avec Luc Ferrari.
À Reims, ses choix artistiques sont tournés vers l'ouverture des esthétiques et à la rencontre des disciplines artistiques. Ainsi, il favorise une recherche sur la diversité et les formes nouvelles de (re)présentation de la création musicale.

Le catalogue de Christian Sebille compte plus de soixante-dix œuvres électroacoustiques et mixtes dont un opéra de chambre (L’alleluiah - Georges Bataille - commande d’État), de nombreuses pièces dédiées au théâtre ou à la chorégraphie (Jean Deloche, Nadège MacLeay, Emmanuelle Huynh...) et une commande de l'Opéra de Limoges pour orchestre, chœur, trois percussions, guitare électrique et trois voix. De 2002 à 2013, il réalise un large cycle d'installations musicales (Série intitulée Miniatures) dont la onzième, commandée par la ville de Dijon, est particulièrement ambitieuse. La treizième et dernière, commandée par le Centre des Monuments Nationaux, a été conçue pour le château d'If de Marseille. En composant ses installations, il aborde la notion d'espace, de mouvement et de paysage qui depuis caractérisent et signent son geste artistique.

Christian Sebille développe depuis les années 1990 une lutherie informatique qui lui permet de s’investir dans le champ de l’improvisation, aussi bien en France qu’à l’étranger (Alex Grillo, Sylvain Kassap, Philippe Foch, Matt Bourne, Christophe de Bezanac, Jean-Marc Montera, Miquèu Montanaro…). Ces expériences lui offrent un champ large d'expérimentation pour la recherche de la matière sonore qu'il met à profit lors de ses compositions.
Son appétence pour l'engagement social le fera développer des projets où paysage, participation, transmission et création musicale se conjuguent et axent ses réflexions et ses conceptions artistiques. Lors de longues résidences (Cameroun, Martinique...), il invente une série nommée Les concerts radiophoniques qui consiste à déployer sur scène l'ensemble des ingrédients électroacoustiques (interviews, prises de sons, temps réel, bruitages) qui s'agrègent à la présence de musiciens pour proposer une performance, une création radiophonique en directe. Les dernières, réalisées avec Philippe Foch (percussions), ont mis en miroir les deux sites industriels de Donges (Pays de Loire) et de Martigues (Étang de Berre).

Depuis 2017, Christian Sebille, en résidence au CIRVA (Centre International de Recherche Verre et Art) s'attèle au projet Paysage de Propagations, série de productions allant de l'installation aux pièces musicales composées. Les deux premières étapes, (#1 Matrice et #2 Performance) ont été présentées en 2021 au Festival Propagations du GMEM de Marseille puis au Centre Wallonie Bruxelles à Paris.
L'installation se caractérise par la mise en parallèle d'une proposition plastique puissante, réalisée avec le plasticien Francisco Ruiz de Infante - avec lequel il collabore depuis 15 ans -, avec une composition musicale mécanique et électroacoustique qui se déroule durant 25 minutes.
De nombreux développements de Paysage de Propagations vont être accomplis…

Christian Sebille poursuit sa voie en renouvelant des champs expérimentaux, entre autres avec Alex Grillo (Festival Détours de Babel à Grenoble, projet « Indonésie »), Miquèu Montanaro (Électro-Aimant) ou Macha Makeïeff (exposition Trouble-Fête – Maison Jean Vilar à Avignon, Musée des tapisseries d'Aix-en-Provence et TNP de Villeurbanne).

Il prépare également une série de pièces électroacoustiques dont la première est en collaboration avec la chorégraphe Emmanuelle Huynh et la seconde commandée par le Centre Culturel de Chaillol où les questions du paysage et de l'écologie demeurent centrales.

Christian Sebille
Compositeur
france

Christian Sebille est compositeur et directeur artistique du GMEM à Marseille. Il travaille sur la réalisation d’installations sonores in situ, en particulier dans le cadre d’une série intitulée Miniatures. Le lieu de la captation des sons est lié au lieu de leur diffusion dans un rapport de compression d’espace (réduction de l’espace de diffusion par rapport à l’espace de captation) et réduction temporelle (rapport du temps de captation / temps de diffusion). Par ailleurs, il travaille sur le son concret et sur la capacité du matériau à être en soi son propre diffuseur (l’objet instrument). Le rayonnement de la matière et le mouvement de l’objet (sonore) jouent l’un de l’autre..

Paysages de Propagations est sa dernière série présentée sous formes d'installation, de performance ou de concert dont la base sonore provient de pièces en verre soufflées au CIRVA (Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques de Marseille) puis est transformée par un dispositif électroacoustique.

Pour écouter

Liens utiles
Vous aimerez aussi...