Dans le cadre des Phonurgia Nova Awards 2023

Objet de la résidence : création, enregistrement, recherche

La ville intérieure est une fiction sonore dont le scénario s'inspire d'une nouvelle littéraire tirée du recueil Dormir sans tête de l'auteur montréalais David Clerson. Le projet met en scène des personnages qui arpentent les couloirs d'une mystérieuse ville souterraine aux propriétés acoustiques multiples. La résidence au GMEM constitue une phase de recherche et d'exploration technique en immersion sonore.

« Si la plupart des pièces de cette ville souterraine sont vides, on trouve des meubles dans certaines — témoignages d’une occupation plus ou moins récente — et l’une d’elle, au huitième sous-sol (était-ce au neuvième?), contient une baignoire, que j’ai trouvée pleine. L’eau était tiède, presque chaude, et je m’y suis plongé. J’entendais plus loin une goutte tomber et, ailleurs, un grincement discret, quasi inaudible. Les yeux fermés j’ai mis ma tête sous l’eau. Seuls mes lèvres et mon nez émergeaient. J’ai lentement respiré alors qu’autour de moi s’étendait la ville, dont j’imaginais les pièces se répéter à l’infini et dont je croyais être le cœur. Au sortir de la baignoire je me suis séché avec mon t-shirt, comme s’il s’était agi d’une serviette, et j’ai marché vers l’extérieur. » — extrait de La ville intérieure, David Clerson

Mentions
Biographie(s)
La ville intérieure
Jenny Cartwright, David Cherniak
Résidence
Mar. 21 —— Ven. 24 mai 2024
Lun. 3 —— Ven. 7 juin 2024
Distribution

Jenny Cartwright
David Cherniak

coréalisateur·rice·s

Pour écouter