GMEM Marseille

1 — 3 juil. 2020

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Cyril Meroni

ADVIENNE

Cyril Meroni — GMEM Marseille
Advienne, Cyril Meroni © Naïri
Cyril Meroni — GMEM Marseille
Advienne, Cyril_Meroni © Naïri
Cyril Meroni — GMEM Marseille
Advienne, Cyril_Meroni © Naïri
Cyril Meroni — GMEM Marseille
Advienne, Cyril_Meroni © Naïri

En partenariat avec CHRONIQUES, Biennale des Imaginaires Numériques 2020, organisé par SECONDE NATURE et ZINC, parcours d’expositions, spectacles, concerts, performances et live-audiovisuels entre Aix-en-Provence et Marseille à l’automne 2020.

De combien de manières différentes pouvons-nous éprouver un même laps de temps ? Comment est-ce que ce flou affecte notre façon de percevoir notre environnement ?

ADVIENNE met en perspective différentes temporalités au sein d’un dispositif audiovisuel spatialisé, englobant le spectateur. Il s’agit de jouer avec notre perception du temps, nous obligeant sans cesse à réajuster nos perspectives.

ADVIENNE est une performance audiovisuelle générative qui explore la notion d’écoulement de temps à travers le rapport homme / paysage. Tout en laissant librement le spectateur interpréter et définir ce rapport, nous cherchons à orienter voire perturber la perception du temps et de l’espace qui s’y réfère.

Installé face à l’écran de vidéo projection, sous le laser, un batteur performeur multipliant les ruptures rythmiques déclenche des événements audiovisuels millimétrés. Il expérimente et module en live les interactions qu’il déclenche. Un laser le relie à la vidéo et tisse au fur et à mesure des paysages 3D photogrammétriques.

À mesure que le son glisse du concret à l’abstrait, des paysages en constante métamorphose sont tricotés par le faisceau, tel un maillage, construisant des reliefs et les défaisant, créant ainsi des environnements mouvants. Les valeurs d’échelles varient de l’infiniment petit à l’infiniment grand, en évolution et en dégradation, le sens de lecture temporelle de ces espaces alterne dans un ballet incessant.

Parfois très dense, la rythmique créée semble elle-même hacher les notes jouées en direct et les sons familiers de batteries et de percussions acoustiques laissent place à des sons synthétiques ronds dans les basses fréquences et semblables à des déchirements dans les aigus. À d’autres moments le silence se fait, un espace de respiration et de lenteur vient ponctuer l’environnement saturé qui précède.

Les théories quantiques nous enseignent que c’est notre manière d’observer le monde qui crée le temps et c’est en multipliant ces perspectives qu’ADVIENNE se veut laboratoire d’un temps multiple.

Cyril Meroni
« Issu de la scène musicale, formé comme montreur truquiste pour Arte, j’expérimente à travers tout mon parcours la mise en espace de l’image et du son, à la scène comme à la ville.
Du live audiovisuel à la scénographie de spectacles, en passant par de nombreux mappings mais aussi à la réalisation de films et de clips vidéos, mes créations me permettent d’explorer différents types de narration audiovisuelle. Ma démarche artistique me conduit à m’interroger sur la relation entre la précision de la technologie et l’inhérente imperfection de tous nos faits et gestes. C’est précisément à cet endroit que je recherche le sens de mon travail.

Je me sens nourri de toutes mes expériences et rencontres professionnelles. Notamment mon travail de conseiller artistique et de directeur technique, pour les artistes Blanca Li (Grand Palais), Rioji Ikeda (The Radar), Anti VJ, Hubert Colas, Marie-Claude Pietragalla, Fred Sathal ou pour des festivals importants, comme Exit, le Fid, ActOral ou Le Bon Air. Dernier projet en date, j’ai conçu l’ensemble de la scénographie de ce festival de musiques électroniques en mettant à profit mes recherches sur la perception d’immersion visuelle et sonore totale, quand l’image et le son procèdent d’une même inspiration, quand musiciens et festivaliers se retrouvent plongés ensemble en un même lieu transformé en gigantesque décor, une ambiance quasi cinématographique, où les dispositifs et les jeux de lumière intègrent vidéo et dernières technologies d’éclairage.

Je suis enfin co-créateur de l’association Hexalab en tant que co-directeur artistique et technique, mais aussi intervenant à l’École des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence et formateur indépendant sur des logiciels de post-production et de diffusion vidéo. »

AVEC


Cyril Meroni

PRODUCTION

Création réalisée en coproduction avec la plateforme Chroniques, soutenue par le Conseil régional de la Région Sud, la Ville de Marseille et l’Institut Français coordonnée par SECONDE NATURE et ZINC
COPRODUCTION

Le Hublot, 6MIC, Hexalab, gmem-cncm-marseille, Montevideo, Fondation Vasarely
SOUTIEN

Adami, CNC-Dicream