GMEM Marseille

8 — 12 fév. 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Donatienne Michel-Dansac, Pierre-Yves Macé

Lady Fenice

Donatienne Michel-Dansac, Pierre-Yves Macé — GMEM Marseille

Résidence d’écriture (première phase)

Lady Fenice est un projet de pièce musicale scénique, un « monodrame augmenté » pour chanteuse, ensemble instrumental et dispositif électronique, dont la création est envisagée pour 2025.
Au centre de cette pièce, le personnage de Lady Fenice, chanteuse mondialement célèbre, très librement inspiré de quelques figures, récentes ou déjà historiques, telles que Madonna, Nina Hagen ou Joséphine Baker, réputées pour leur talent mais aussi pour avoir cristallisé, à un moment de crise, l’émotion d’une époque.
Dès son ouverture, la pièce surprend Lady Fenice dans sa loge, quelques minutes avant d’entrer sur la scène où l’attend un public déjà survolté. Cette loge, elle ne la quittera pas. Lady Fenice refuse de paraître sur scène et son refus rendu public déclenche en un rien de temps une vague de réactions venues de la Terre entière, médiatisée par le réseau social. À une époque de messagerie instantanée, la rumeur publique n’est plus un simple chœur antique, mais un immaîtrisable oratorio, où il est difficile de percevoir une harmonie.

Du point de vue du genre musical, Lady Fenice se tiendra à mi-chemin entre le mélodrame (texte « posé » sur la musique) et le monodrame chanté- parlé (texte « tissé » à la musique). La couleur vocale empruntera autant au domaine de la pop music (belting, usage du micro ou de différents porte-voix) qu’à celui du Sprechgesang schönbergien.
Cette résidence d’écriture aura pour enjeu de définir la vocalité de la pièce.

Donatienne Michel-Dansac

Dès l’âge de 7 ans, Donatienne Michel-Dansac étudie le violon et le piano, entre à la Maîtrise de l’Opéra de Nantes et ne quitte plus la scène depuis lors. A l’âge de 21 ans elle interprète Laborintus II de Luciano Berio sous la direction de Pierre Boulez. Cette rencontre mémorable lui ouvrira sa passion pour le répertoire contemporain et la création. Par une proche collaboration avec les compositeurs tels que Georges Aperghis, Pascal Dusapin, Frank Bedrossian, Györgyi Kurtag, Philippe Manoury, Florence Baschet, Unsuk Chin notamment, et des ensembles et orchestres comme Ictus, Klangforum Wien, Gürzenich Orchester, Orchestre Philharmonique de Radio-France, elle est à ce jour la créatrice de plus d’une centaine d’œuvres. Elle est directrice artistique de la compagnie À vive allure pour la production de spectacles, lectures et performances. Elle est Chevalier des Arts et Lettres du Gouvernement français. En 2016, l’Académie Charles Cros lui a décerné le Grand Prix in Honorem pour l’ensemble de sa carrière.En 2021, elle prend la direction du CIRM, Centre International de Recherche musicale à Nice.

Pierre-Yves Macé

La musique de Pierre-Yves Macé brasse plusieurs écritures (composition instrumentale et vocale, création électroacoustique, art sonore) avec une prédilection pour la pluridisciplinarité. Le son enregistré, le document sonore et l’archive sont au cœur de sa musique, travaillés par des gestes de recyclage ou de citation. Sa musique est interprétée par les ensembles Ictus, l’Ensemble Intercontemporain, Cairn, l’Instant Donné, l’Orchestre de chambre de Paris, le Hong Kong Sinfonietta, Les Cris de Paris. Il est invité par le Festival d’Automne à Paris (monographie en 2012 au Théâtre des Bouffes du Nord, puis en 2016 et 2020), les festivals Donaueschinger Musiktage (Donaueschingen), Villette Sonique, Présences Électronique (Paris), Ars Musica (Bruxelles) Les Musiques, MIMI (Marseille)… Il collabore régulièrement aux activités du collectif l’Encyclopédie de la parole, pour lequel il co-signe avec le metteur en scène Joris Lacoste la Suite no3 en 2017, puis la Suite no 4 en 2020 avec Joris Lacoste et Sébastien Roux. Soutenu en 2009 à L’Université de Paris 8, son doctorat de musicologie paraît aux Presses du réel en 2012 sous le titre Musique et document sonore.

Pierre Senges

Né en 1968, il est l’auteur depuis 2000 de plusieurs romans ou récits, pour la plupart publiés aux éditions Verticales – dont Veuves au maquillage (2000, prix Rhône-Alpes), Ruines-de-Rome (2002, prix du Deuxième Roman), La Réfutation majeure (2004, Folio Gallimard 2006), Fragments de Lichtenberg (2008). Certains ouvrages ont été écrits en collaboration avec des dessinateurs, comme Les Carnets de Gordon McGuffin (avec Nicolas de Crécy, Futuropolis, 2009) ou Cendres des hommes et des bulletins (avec Sergio Aquindo, Le Tripode, 2016). Achab (séquelles), publié en 2015, a obtenu le prix Wepler. Auteur de nombreuses fictions radiophoniques pour France Culture, France Musique et France Inter, ou de livrets (Opera forse, musique de Francesco Filidei ; Rhapsodie Monstre, musique d’Alexandros Markéas) et de textes pour la scène (Dialogue de Bouvard et Pécuchet, copistes, mis en lecture au Vieux Colombier par Hervé Pierre et Alain Langlet de la Comédie Française).

AVEC


Donatienne Michel-Dansac

interprète (voix)

Pierre Senges

auteur

Pierre-Yves Mac

compositeur

Production déléguée

Ictus
Corpoduction

GMEM