GMEM Marseille

22 — 24 fév. 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Ensemble baroque & musiques actuelles

Décibel Oratorio

Ensemble baroque & musiques actuelles — GMEM Marseille

Résidence en vue d’une captation

Décibel Oratorio
est la rencontre de la musique actuelle et de la musique baroque.
Elle se présente comme l’assemblage de la création live Valdevaqueros ré-arrangée et d’un choix d’œuvres du répertoire baroque.

Le besoin de la nuit, de Valdevaqueros
chanson Décibel, poème déclamé de Valdevaqueros
Flow my tears de John Dowland
Che si Può Fare de Barbara Strozzi.

Sur scène, sept interprètes. Les instruments, baroque et pop, seront mis en scène pour leur juxtaposition étrange et organique.

Lina Marcela López

Née à Medellín (Colombie), Lina Marcela López étudie la composition et le chant à l’Université EAFIT de Medellín, y obtient son Bachelor et poursuit ses études à la Schola Cantorum Basiliensis (Suisse) où elle se spécialise dans l’interprétation des musiques anciennes avec Rosa Dominguez.
Elle collabore avec de nombreux ensembles spécialisés avec lesquels elle participe à des enregistrements : Les Vêpres de Claudio Monteverdi avec l’ensemble La Fenice (Jean Tubery), musiques baroques sud américaines avec l’ensemble Musica Temprana (Adrian Van der Spoel) et l’ensemble Elyma (Gabriel Garrido), musiques baroques espagnoles avec l’ensemble La Grande Chapelle (Albert Recasens). Elle se produit ainsi en tant que soliste dans des salles de concert et festivals européens (Radio France, Festival de Saintes, Festival d’Ambronay, Grands concerts de la chapelle de la Trinité à Lyon, Teatros del Canal à Madrid, King’s Theatre à Edimbourg…) ainsi que sur le continent Américain, où elle chante dans des productions d’opéra (Teatro Colón de Bogota, Teatro Julio Castillo de Mexico, Teatro Juarez de Guanajuato…)  et d’oratorio (Festivals à New York,Chicago, productions avec l’orchestre symphonique national de Colombie…).
Passionnée par la musique de chambre en petit effectif et la polyphonie, elle chante également avec des ensembles tels que Concerto Soave (Jean-Marc Aymes), La Chapelle Harmonique (Valentin Tournet), Daimonion Ensemble (Anaïs Chen-Maria Gonzalez), Melpomen (Conrad Steinmman), Studio31 (Johannes Keller).

Flore Seube

Après un cursus complet au Conservatoire de Brest, Flore Seube poursuit ses études CNSMD de Lyon où elle a obtenu un Master en 2013 dans la classe de Marianne Muller. Elle suit ensuite un Perfectionnement à la Schola Cantorum de Bâle avec Paolo Pandolfo. Elle se produit régulièrement en France et à l’étranger, en tant que solistes et au sein d’ensembles (Concerto Soave, l’ensemble Correspondances, l’ensemble Clément Janequin, Les Nouveaux Caractères, l’ensemble Consonance, Les Siècles…). Sa carrière l’a menée à jouer en France, en Belgique, en Hollande, en Suisse, en Allemagne, en Italie et au Canada. En Juin 2018, elle obtient le CA de Musique Ancienne. Elle enseigne la Viole de Gambe au CRR de Bayonne.

Frédéric Isoletta

Organiste, claveciniste et pianiste, Frédéric Isoletta a travaillé l’orgue, le continuo et l’improvisation dans les styles avec Pierre Perdigon et André Rossi, la basse continue au clavecin avec Irène Assayag, le piano avec Jeannine Collet, Daniel Berthet et Jean Micault, et l’accompagnement piano avec Pierre Morabia et Jeff Cohen. Il est lauréat du Diplôme d’Etat d’accompagnement piano en spécialité vocale, agrégé de musicologie, certifié en histoire des arts, Prix Henri Tomasi et 1ers Prix de Conservatoires Nationaux en orgue, continuo et improvisation, piano, accompagnement piano, musique de chambre, écriture, formation musicale, analyse, culture musicale, orchestration et arrangement. Il est accompagnateur piano au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, dirige l’académie d’été de Chaillol, enseigne à des classes musicales à Marseille (Classes Cham dont il est à la création en 2011, et S2Tmd), dirige les orchestres symphoniques du CNRR de Marseille et tient les orgues du Couvent des Dominicains à Marseille et de La Ciotat. Passionné par tous les arts et les correspondances qui les relient, fort d’un parcours riche et varié, il donne des conférences et des concerts commentés. Accompagnateur, improvisateur et continuiste recherché et très apprécié, il travaille régulièrement avec des ensembles ou institutions comme Musicatreize, l’Opéra de Marseille, Hysope, Concerto Soave, la Compagnie 1.618, le chœur de Radio France, le Festival International d’art lyrique d’Aix en Provence, le Festival de Pâques, les Chorégies d’Orange, l’Ensemble baroque Una Stella, …. Il reste toutefois attaché à la transmission dans des lieux où la culture est peu présente (hôpitaux, prison, centres sociaux). Il a créé des œuvres de Lionel Ginoux, Rey Eisen, Vladimir Cosma, Vincent Beer-Demander, Régis Campo, Florent Gauthier, François Rossé, Philippe Festou, Daniel Hue, André Rossi, Etienne Rolin, Claude Bolling, Jean-Claude Petit et Philippe Boivin. En France et à l’étranger, il a partagé la scène de personnalités aussi diverses que Michael Lonsdale, Sandrine Piau, Karine Deshays, François Rossé, Raphaël Imbert, Françoise Atlan, Fred Nevché, a accompagné des Master Classes d’artistes prestigieux tels Ivry Gitlis et Michel Strauss et a travaillé sous la direction de grands chefs comme Sir Simon Rattle et Jérémy Rohrer.

David Neerman

Il a commencé à jouer de la flûte traversière à 7 ans et de la batterie à 15 ans. Il a ensuite suivi des études au conservatoire de Genève (percussions classiques) et à Nanterre (piano et composition). Kouyaté-Neerman, son duo avec le maître malien du balafon, Lansiné Kouyaté, a connu le succès auprès du public et de la presse avec deux albums publiés chez No Format-Universal Jazz (Kangaba 2009 et Skyscrapers & Deities 2011) et de nombreuses tournées internationales. Que ce soit au vibraphone, au piano ou aux percussions, il a joué sur disque et sur scène avec Seun Kuti, Ballake Sissoko, Youn Sun Nah, Krystle Warren, Babx… Collaborateur régulier de Jeanne Balibar pour qui il a composé et produit l’album Balibazar (sortie prévue 2020), il a également composé la B.O de son premier film en tant que réalisatrice, Merveilles à Montfermeil et assuré la direction musicale du film Barbara de Mathieu Amalric avec Balibar dans le rôle titre. Il a également composé pour le théâtre, la télévision (Le Cercle des Petits Philosophes de Cécile Denjean, La Petite Graine de Laure Granjon, Trésors Volés France 2, 360 France 5) et la radio (Crackopolis de Jeanne Robet, Arte Radio).

Julien Lefèvre

Suite à une solide formation classique (médaille d’or du conservatoire en violoncelle et musique de chambre), Julien Lefèvre a orienté son travail dans l’accompagnement d’artistes de la chanson française et pop actuelle, sur disque comme sur scène, notamment Raphaele Lannadère, Babx, Camelia Jordana, Frero delavega, Marcel Kanche, Fred Nevché, Axel Bauer, Alexis HK, Cécile Corbel.

Martin Mey

Artiste touche-à-tout à l’inspiration folk et soul, agrémentée de pop et d’electronica, Martin Mey tire, depuis qu’il a fredonné ses premières mélodies et esquissé ses premières notes, un fil rouge qui part du cœur et vibre par la voix. Une voix singulière, claire, aérienne, incarnée, de celles si rares qu’elles parviennent à faire surgir de la douleur une puissante beauté. A travers son premier EP Get Out And Live tout d’abord, puis son album Taking Off, Martin nous a déjà montré qu’il aimait jouer avec les harmonies et confirmé l’élégance et l’originalité de son univers : un monde des sentiments tout en clair-obscur, retenu et délicat, où règne une complicité totale entre l’auteur et l’auditeur. Un monde agrémenté de projets et collaborations, avec Simon Henner (French 79, Nasser, Husbands) notamment, qui a pris les commandes de la réalisation de Taking Off, puis Majiker qui a pris les rennes de la réalisation du second. Avec Gaël Blondeau (Chamade Beat) également, avec qui il forme Ghost of Christmas. Avec Fred Nevché ensuite, avec lequel il compose et réalise en partie le nouveau projet Décibel / Valdevaqueros du poète marseillais, avant de l’accompagner en tournée.

Fred Nevché

Depuis ses débuts, avec le groupe Vibrion (découverte Printemps de Bourges 2005) puis 5 albums solos remarqués (deux Coups de Cœur de l’Académie Charles Cros, playlist sur France Inter, sélection Fip), Monde nouveau monde ancien (2009), Le soleil brille pour tout le monde ? sur des textes inédits de Jacques Prévert (2011), Rétroviseur (2014), Valdevaqueros (2018), Fred Nevché, poète, compositeur et chanteur, a progressivement dessiné les contours d’une figure singulière de la scène musicale actuelle française: un genre musical attiré par le minimalisme et fait de passerelles constantes avec les autres, une écriture poétique au lyrisme contemporain et percutant qu’il partage au cours d’ateliers d’écriture ou de créations participatives, des tournées en France mais aussi à l’étranger, des collaborations enrichissantes allant du rock au jazz, de la musique savante aux musiques électroniques (Serge Teyssot-Gay ex-Noir Désir, Saul Williams, French79, Rodolphe Burger, Mike Ladd, Thomas de Pourquery, Babx, L, Didier Levallet, Marcel Kanche, Bastien Burger, Raphael Imbert, Sanseverino, etc. ). Une implication dans la musique pour le spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, performance).
Attaché autant à ses origines – il est né d’un père arménien et d’une mère espagnole – qu’à Marseille et son cosmopolitisme, il y vit et s’en inspire. Il y a aussi créé le micro-festival Gravitations et co-fondé la coopérative culturelle Grand Bonheur assurant la production de disques, de spectacles, la direction d’Avec le temps le festival d’expression en français de Marseille, et l’accompagnement d’artistes émergents.
Fred Nevché, par une démarche de développement artisanale et innovante, porte son geste créateur bien au-de-là de son seul statut de chanteur et de musicien, et n’a de cesse d’imaginer les liens durables et féconds qui doivent désormais s’instituer entre l’artiste et le citoyen épris d’engagement qu’il porte enchevêtrés en lui.

AVEC


Lina Marcela López

voix

Flore Seube

viole de gambe, chœur

Frédéric Isoletta

orgue, clavecin

David Neerman

arrangements, clavecin, orgue & chœur

Julien Lefèvre

violoncelle, chœur

Martin Mey

matières électroniques, synthétiseur, chœur

Fred Nevché

voix, direction artistique

CO-PRODUCTEURS :

Le ZEF - Scène nationale de Marseille, Mars en Baroque.
En savoir +

> Podcast