GMEM Marseille

8 — 12 mars 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Gaël Tissot, Thérésa Berger, Matthias Berger

IRI

Gaël Tissot, Thérésa Berger, Matthias Berger — GMEM Marseille
 
Gaël Tissot, Thérésa Berger, Matthias Berger — GMEM Marseille
 

Résidence de recherche et enregistrement du 1er épisode.

IRI est un projet de fiction radiophonique live pour un compositeur électro-acoustique et cinq comédien.ne.s.
Une création hybride alliant musique, théâtre, radio.

Ce récit d’anticipation, en cinq épisodes, dépeint l’histoire de Lou, une jeune adulte, qui se retrouve mystérieusement cloîtrée dans sa chambre d’adolescente. Face aux questions laissées sans réponse, famille et amis ne peuvent se résigner qu’à aménager son étrange ermitage.

Au dehors, on scande le nom de « Génération Z’ » et du mystérieux mal dont elle semble atteinte : la DCTM (Dépression Clostratoire Trans Mystique). On discute des mesures que l’on se doit de prendre avant qu’il ne soit trop tard.

Cette histoire intime et sociale, à la fois corrosive et mystérieuse, déploie une forme d’enquête sur une société en crise. La création scénique construit un univers sonore et musical qui permet d’en retranscrire la tonalité énigmatique, poétique et ironique. L’interprétation des comédien.ne.s, leurs voix amplifiées, l’exécution live des bruitages se mêlent à une composition sonore faisant appel à différentes influences : écriture radiophonique, musique concrète et mélodique. Une mise en scène minimaliste, jouant sur ce qui est vu ou caché, immerge le public dans le dispositif sonore.

Matthias Berger

Matthias Berger suit des études d’ethnologie avant de s’orienter vers le cinéma documentaire. Il réalise un premier film (CHINK) en 2010 puis intègre l’ENSAV de 2010 à 2012. Depuis, en parallèle d’une activité de chef opérateur son, il développe au sein du collectif Les Zooms Verts une activité autour de l’écriture et de la production pour un cinéma documentaire de recherche : (Les enfants de la Prairie 2015) puis le projet de collection documentaire Divagations Urbaines depuis 2016 duquel naissent deux films : Hôtel-Régina 2019et L’ile. Au gré de ses collaborations et de ses projets, il développe une sensibilité à la dimension symbolique que peut déployer l’écriture sonore d’un film.

Thérésa Berger

Thérésa Berger, metteuse en scène et comédienne, se forme à la Compagnie Maritime (2007-2009), à l’École Charles-Dullin (2009-2010) et intègre en 2010 l’Atelier Volant du Théâtre National de Toulouse. En 2019, elle poursuit une formation en musique Jazz à l’American school of modern music. Elle s’intéresse depuis quelques années à la fusion entre Théâtre et Musique. Au sein de la Compagnie S’en Revient qu’elle cofonde avec Selin Altiparmak, elle collabore avec différents compositeurs sur des créations d’écriture contemporaine alliant théâtre et danse, et prenant pour sujet des problématiques sociales. Elle expérimente également différents formats alliant théâtre et musique live, tels que les lectures-concerts, le cabaret ou le conte musical. Avec le projet IRI, elle souhaite pousser la recherche sonore, dans une forme radiophonique live, où la musique est pensée comme un personnage qui se déploie et interagit avec les autres figures du récit.

Gaël Tissot

Gaël Tissot a découvert la musique par l’étude du piano, avant de suivre les cours de composition du conservatoire de Toulouse dans la classe de Bertrand Dubedout en parallèle avec des études de musicologie ainsi que des cours de perfectionnement de piano avec François-Michel Rignol.Il complète ensuite sa formation de compositeur au Centre International de Recherches Musicales de Nice, à l’université de Berkeley (États-Unis) et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Auteur d’une thèse sur la musique électroacoustique de François Bayle et ses rapports avec le domaine visuel, il est également l’auteur de publications musicologiques internationales. Sa musique s’inscrit dans un mouvement artlab d’appropriation des techniques numériques dans un contexte artistique, tout en intégrant une dimension ludique propre à réunir aussi bien le musicien que l’écoutant. Il fonde dans cet esprit le collectif hapax (musique / poésie) et studio hapax (musique, interaction et jeu / réalité sonore augmentée / arts numérique).

AVEC


Gaël Tissot

musicien et compositeur électroacoustique

Thérésa Berger, Matthias Berger

écriture et mise en scène

Agnès Claverie

François-Xavier Borrel, Delphine Cottu, Régis Lux, Damien Vigouroux

comédiens

Production déléguée

Collectif sur la cime des actes
Partenaire

Les zooms verts
Coproduction

ALCA. Chalet Mauriac. Pour ce projet, Matthias et Thérésa Berger ont reçu le soutien d’ALCA, dans le cadre des Résidences d'écriture du Chalet Mauriac, propriété de la Région Nouvelle-Aquitaine, à Saint-Symphorien, GMEM
Soutiens

La CAP étoile, Le Moulin de Roques