GMEM Marseille

3 — 8 oct. 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Les Harmoniques du Néon

ECOUTER L'OMBRE, Pièce pour espace sonore et visuel

Les Harmoniques du Néon — GMEM Marseille

Écouter l’Ombre est une performance mixte qui fait suite à l’installation Le Bord de la Bande que nous avons réalisé en 2018. Des « entendeurs de voix » y parlent de cet audible intangible qu’ils sont seuls à percevoir et à pouvoir décrire. Ils parlent de l’écoute, dans tous les sens du terme.

Écouter l’Ombre se fabrique dans la rencontre plus profonde avec trois entendeurs de voix et le frottement de ces voix avec celles de musiciens et musiciennes qui jouent avec des magnétophones, captent le réel, le transforment et le composent.

Écouter l’Ombre c’est une mise à l’écoute des auditeurs à travers un dispositif électro-acoustique ; Notre intention est de troubler la perception entre ce qui est prévu et ce qui ne l’est pas. Venir perturber l’intentionnalité de nos sources sonores pour mettre les spectateurs dans une écoute « à l’affût ». Jouer sur des sources très proches et très lointaines. S’appuyer sur les porosités sonores des lieux pour étendre l’écoute… Nous collaborons ici avec Christophe Cardoen, créateur lumière qui, par sa singulière manière de travailler la vibration lumineuse, explore ce qui se joue entre la maîtrise et le lâcher prise face à un phénomène, une situation.

Anne-Julie Rollet

Anne-Julie Rollet compose et improvise de la musique électroacoustique. Elle s’intéresse particulièrement aux sonorités radiophoniques et la voix des autres qu’elle explore et manipule, entre autres, à l’aide d’un émetteur et de plusieurs postes radios aux couleurs sonores hétérogènes. Son dispositif de jeu mêle outils analogiques et numériques.

Anne-Laure Pigache

Œuvrant dans le champ de la poésie sonore, à la croisée du théâtre et de la musique expérimentale, Anne-Laure Pigache s’intéresse particulièrement à l’état d’improvisation et à la qualité de présence que cet état donne aux performeurs. Vocaliste, elle explore plus particulièrement la musicalité du langage qu’elle aime tordre et inverser. Elle s’intéresse à la parole quotidienne comme lieu poétique.

Christophe Cardoen

Christophe Cardoen réalise et présente des installations ; utilise des lumières, des mouvements, des sons ; fabrique des appareils, des éclairages, des objets, des espaces. En associant des dispositifs électromécaniques, des obturateurs ou des surfaces réfléchissantes à des sources lumineuses, il provoque des variations de rythmes, des scansions de lumières vives dans le noir profond et éprouve nos perceptions visuelles, du temps et des lieux.

AVEC


Anne Julie Rollet, Anne-Laure Pigache, Christophe Cardoen

jeu

Anne-Julie Rollet, Anne-Laure Pigache

Composition musicale & scénographie

Christophe Cardoen

Dispositif lumière & scénographie

Etienne Desmoulin

Réalisateur en informatique musicale

Daniel Deshays, Mathias Forge

Regard extérieur

Amandine Banal

Chargée de production

Production

Les Harmoniques du Néon
Co-production

La Pop, La Muse en Circuit - CNCM d’Alfortville, GMEM — Centre national de création musicale à Marseille, 3bisF, GRAME - CNCM de Lyon, Athénor - CNCM de St Nazaire, Musique d’Aujourd’hui à Clermont
Soutien

Drac Auvergne Rhône Alpes, Région Auvergne Rhône Alpes, Département de l’Isère, Ville de Grenoble, Adami (sous réserve), CNM (sous réserve)
Accueil en résidence

Théâtre des Peupliers à Grenoble, GRAME - CNCM de Lyon, Athénor - CNCM de St Nazaire, Studio Euphonia – Radio Grenouille à Marseille, 3bisF à Aix-en-Provence, GMEM — Centre national de création musicale de Marseille, Atelier Arts Sciences à Grenoble / Hexagone – SN Arts Sciences de Meylan, La Muse en Circuit - CNCM d’Alfortville, Musique d’Aujourd’hui à Clermont / Musiques Démesurées, La Pop à Paris