GMEM Marseille

19 — 21 oct. 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Robert Pascal

Robert Pascal — GMEM Marseille
 
Robert Pascal — GMEM Marseille
 

Résidence d’enregistrement CD — monographie
Liste des œuvres présentées :

N.E.W.S (hautbois, basson, orgue) [~ 9 mn 30]
Clarisse Moreau (ht), Frédéric Baron (basson), Jean-Pierre Rolland (orgue)
Commande de l’Association de Parents d’Elèves du Conservatoire Darius Milhaud d’Aix-en-Provence.
Création le 27 octobre 2018 à la Salle Campra du CRR d’Aix-en-Provence dans le cadre des 2èmes Rencontres Européennes des Anches Doubles.

Quasi canto (percussion et électronique) [~ 9 mn 30]
Julien Pellegrini (percussion), Robert Pascal (diffusion)
Écrite pour l’International Music Competition 2009 de Genève.
Création le 3novembre 2009 au Studio Ansermet de Genève.

Tropes (mezzo, piano, percu) [~ 7 mn]
Caroline Gesret (mezzo), Wilhem Latchoumia (piano), Julien Pellegrini (percu)
Commande du chœur Spirito (direction Nicole Corti).
Création le 15 avril 2014 à l’Auditorium du Grand Chalon.

xi ling (soprano et électronique) [8 mn]
Raphaële Kennedy
Commande du GMEM – Centre national de création musicale deMarseille.
Création le 9 décembre 2012 au Foyer de l’Opéra de Marseille.

sed lex. (12 cordes) [13 mn]
Ensemble La Camerata, violon solo Gaël Rassaert
Commande de la Camerata du Rhône.
Création le 15 décembre2007 à la Salle Molière, Lyon.

Kamal (orgue) [~15 mn]
Jean-Pierre Rolland
Création à l’occasion de l’enregistrement.

Robert Pascal

Robert Pascal est le lauréat 2018 du concours de composition « Pierre-Jean Jouve ».
Hors la France, ses œuvres ont été jouées en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, Autriche, Pologne, Suisse, Italie, Espagne, Portugal, Canada, Colombie, Mexique, Chine.
Il a animé de nombreuses master-classes et conférences à l’échelle internationale.​
En tant que musicien, il appartient au collectif « Musiciens pour une planète partagée » et ainsi s’engage et appelle à la construction collective d’un monde plus juste et plus durable.​

Robert Pascal naît le 3 Juin 1952 à Salon de Provence, où il débute l’apprentissage du violon avec Auguste Freismuth. Il poursuit ses études à l’ENM de Créteil, en violon avec Michel Rulleau, et en écriture et analyse avec Hélène Breuil.​
Il bénéficie ensuite au CNSM de Lyon de l’enseignement inestimable de Raffi Ourgandjian en écriture, accompagné par les cours fondamentaux d’Yvette Grimaud en ethnomusicologie (DNESM en 1985). Sa musique reste profondément marquée par sa rencontre avec ces deux musiciens.
Durant ces années, il travaille également la direction d’orchestre avec Jean Giardino, ainsi qu’avec Pierre Dervaux.
Le chant a également été un axe important de sa pratique musicale, et sa participation à la chorale Stéphane Caillat lui fait aborder un riche répertoire. Dans le même temps, sa passion pour la musique médiévale et renaissante le conduit à fonder avec des amis un ensemble consacré à ce répertoire. Ce sera l’occasion de s’investir dans la lecture de manuscrits anciens à la Bibliothèque Nationale.Titulaire en 1986 du CA (Certificat d’Aptitude) de Directeur, il ne souhaitera jamais exercer cette fonction.​

Parallèlement à son engagement dans la musique, il suit une formation en mathématiques qui le conduit à l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud. Il y obtient l’agrégation (1975), puis un DEA de troisième cycle en mathématiques pures (1976).
Il exerce quelques années comme professeur de mathématiques en classes préparatoires aux Grandes Ecoles, avant de se consacrer entièrement à la musique.

Avant d’avoir terminé ses études au CNSM de Lyon, il y enseigne dès 1982 en créant la classe de « Bases scientifiques pour les techniques nouvelles ». Jusqu’en 1999 il enseigne cette discipline, complétée par l’analyse du répertoire du XXème siècle en une classe intitulée « Techniques musicales du XX° siècle ».
Gilbert Amy, alors directeur du CNSMD de Lyon, lui confie entre 1992 et 1995 la responsabilité artistique de « L’Atelier du XXème siècle », ensemble d’étudiants s’investissant dans le répertoire contemporain.
Il est enfin professeur de composition au CNSMD de Lyon de 1999 jusqu’à sa retraite en 2014.
​Il participe aux activités du studio GRAME, Centre National de Création Musicale (Lyon), où il réalise ses pièces avec dispositif électroacoustique, en s’attachant particulièrement à la relation entre l’interprète et la partie électroacoustique.

AVEC


Robert Pascal

compositeur

En Savoir +

> Site