GMEM Marseille

21 — 25 mars 2022

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

Jean-Luc Hervé

TOPOS

Jean-Luc Hervé — GMEM Marseille
© QUENTIN CHEVRIER

Pour ensemble de 8 musicien·ne·s et dispositif acousmatique craintif.

« Notre relation à la nature détermine la manière dont nous faisons communauté. » Philippe Descola

S’inspirant de Par-delà nature et culture de l’anthropologue Philippe Descola, qui décrit les relations entre les communautés humaines et leur environnement, Topos est d’abord une population d’agents sonores cachés qui entoure les visiteur·euse·s. Prenant modèle sur le comportement des populations animales, ils s’écoutent, ils nous écoutent.

Topos organise des rencontres, guidées par un ensemble de huit musicien·ne·s, entre cette communauté d’« animaux sonores » et les visiteur·euse·s du lieu. Placé·e·s autour du public, les musicien·ne·s interprètent la partition en quatre parties (Nature—Objets animés—Les êtres du rêve—Analogies) et jouent le rôle de « passeur·euse·s » entre la communauté du public et celle de la population d’agents sonores du dispositif.

Jean-Luc Hervé

Né en 1960, Jean-Luc Hervé fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Gérard Grisey. Il y obtient un premier prix de composition. Sa thèse de doctorat d’esthétique ainsi qu’une recherche menée à l’Ircam seront l’occasion d’une réflexion théorique sur son travail de compositeur, sa résidence à la Villa Kujoyama de Kyoto est un tournant décisif dans son œuvre. Sa pièce pour orchestre Ciels a obtenu le prix Goffredo Petrassi en 1997. En 2003, il est invité en résidence à Berlin par le DAAD. Ses deux disques monographiques ont reçu le coup de cœur de l’académie Charles Cros. Il fonde en 2004 avec Thierry Blondeau et Oliver Schneller l’initiative Biotop(e). Ses œuvres sont jouées par des ensembles tels que l’Ensemble Intercontemporain, Court-Circuit, Contrechamps, Musik Fabrik, KNM Berlin, Divertimento, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestra della Toscana, Berliner Sinfonie-Orchester. Une partie de son travail actuel consiste en des œuvres de concert-installation conçues pour des sites singuliers. Il est actuellement professeur de composition au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt et est édité aux éditions Suvini-Zerboni Milan.

L'Itinéraire

L’Itinéraire est l’un des principaux ensembles européens de création musicale. Véritable pépinière de compositeur·rice·s et d’interprètes, le collectif a partagé l’aventure de plusieurs générations de créateur·rice·s osant toutes les limites du son, de la saturation acoustique à l’amplification micro et macro-phonique, jusqu’à l’inouï électronique. Depuis sa fondation, l’ensemble a créé des centaines d’œuvres parmi celles d’artistes les plus marquants comme Grisey, Lévinas, Murail, Dufourt, mais aussi Scelsi, Harvey ou Romitelli. Aujourd’hui, grâce à des solistes de très haut niveau, L’Itinéraire entretient un esprit d’aventure et d’excellence artistique et poursuit inlassablement l’exploration des territoires inconnus du son. Il interroge sans cesse les circonstances de la création musicale, de l’écriture aux pratiques instrumentales, de la scène au multimédia, participant ainsi aux innovations de la jeune création artistique dans toutes ses formes. Ensemble de renommée internationale, L’Itinéraire s’est produit dernièrement à Monaco, Tallinn, Tel-Aviv, Venise, Stuttgart, Berlin, Stockholm, Salzbourg, Bogota, Medellin, New-York et Dartmouth.

AVEC


Jean-Luc Hervé

composition

Charles Bascou

réalisation en informatique musicale

Ensemble L'Itinéraire

ensemble instrumental

Julie Brunet-Jailly

flûte

Sylvain Devaux

hautbois

Ayumi Mori

clarinette

Christophe Bredeloup, Benoît Masson

percussions

Anne Mercier

violon

Lucia Peralta

alto

Guillaume Lafeuille

violoncelle

Benjamin Matuszewski, Jean-Philippe Lambert

collaboration scientifique ircam (équipe interaction son musique mouvement ircam-stms)

Emmanuel Fléty, Djellal Chalabi, Yann Bouloiseau

prototypage et fabrication des agents sonores ircam

Damien Ripoll

régie son