Résidence de mise en scène et scénographie.

Encore pratiquée dans le sud du Massif Central, la transhumance pédestre est entourée d’un ensemble d’usages, de savoir-faire, contribuant à l’élaboration de paysages sonores et visuels tout à fait singuliers et rassembleurs. 

L’une des caractéristiques majeures de ces transhumances est peut-être l’amoncellement acoustique provoqué par l’usage de cloches et sonnailles placées au cou des bêtes par leurs éleveur·euse·s. Questionner la fonction paramusicale de ces objets, ce qui fonde les critères de choix (techniques, acoustiques, interprétatifs) fait apparaître un degré d’implication des éleveur·euse·s, berger·ère·s, et de leurs sonnaillers dans une recherche sonore, que l’on pourrait rapprocher de la démarche de composition musicale. 

Véritables « faiseurs de paysages », compositeur·rice·s et interprètes parcourent le pays, l’habillant de leur mouvement, de leurs tintements, cris, appels, qui prendront une résonance particulière au fil de la traversée : ils façonnent ainsi une culture commune de l’écoute, par leur étroite association dans l’art de la marche, l’interprétation et le déploiement de la partition dans une spatialisation où les milieux apportent une singularité acoustique à la composition.

Faisant suite au cycle de recherche et de collecte Faiseurs de Paysages soutenu par l’Aide au PCI de la Région Occitanie en 2021-22, axé sur les phénomènes sonores liés au pastoralisme transhumant dans le sud du Massif Central, Beau Bruit a vocation à présenter au grand public les premiers résultats de l'enquête ethnographique menée par Iris et autour du postulat suivant : peut-on considérer l’orchestration de ces troupeaux ensonnaillés comme des compositions sonores résultant d’une recherche, dont l’interprétation est réalisée par des animaux dans un temps et un espace en constante évolution ? Si oui, quelles sont les modalités de sa mise en œuvre et que nous apprend t-elle sur l’empreinte sonore des communautés ?  

Mentions
Biographie(s)
Beau Bruit
Iris Kaufmann
Résidence
Lun. 24 + Mar. 25 juin 2024
Distribution

Iris Kaufmann
artiste, ethnologue

Jean François Vrod
regard extérieur, mise en scène et scénographie

Liens utiles
Vous aimerez aussi...